Cameroun - Education. Les jeux Fenassco 2019 ont démarrée

cameroun24.net Mercredi le 03 Avril 2019 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Arrivée au sommet du classement lors de la dernière édition à Ngaoundéré, la région de l’Extrême-nord a remis sa couronne en jeu ce mardi à Yaoundé, à travers le lancement de la 21e édition des finales nationales du sport scolaire Ligue A.


Qui succédera à la région de l’Extrême-nord, championne de l’édition précédente ? La réponse sera connue dimanche prochain, lors de la dernière journée des finales nationales des  jeux de la fédération nationale des sports scolaires (Fenassco), Ligue A. Le coup d’envoi de la 21e édition a été donné ce mardi au stade de la garde présidentielle de Yaoundé. Toutes les délégations venues des dix régions étaient présentes à la cérémonie d’ouverture.

Placé sous le thème « Les jeux scolaires, pour la promotion de l’unité et de la paix », les athlètes, les encadreurs et les officiels, lors de leurs prestations de serment, ont promis de faire valoir et de promouvoir cet idéal durant ces finales nationales qui vont s’étendre sur une semaine. La cérémonie d’ouverture a été courue et on a dénombré 8 membres du gouvernement qui, en solidarité avec les ministres des enseignements secondaires le Professeur Nalova Lyonga et celui des sports et de l’éducation physique Narcisse Mouelle Kombi, sont venus rehausser l’éclat de cette journée d’ouverture. La flamme des jeux a été  transportée et déposée dans sa loge par l’ancien ministre Augustin Edzoa.


Après ceci, l’un des temps forts de la cérémonie d’ouverture de cette 21e édition  des finales de la Fenassco Ligue A aura été la parade culturelle menée par des élèves relativement très jeunes. Le public a pu apprécier les pas de danses au rythme des sonorités des dix régions du pays.

Sur le terrain de la compétition

Pour cette édition, 11 disciplines ont été retenues au lieu de 10 comme ce fut le cas, l’année dernière. Le bras de fer a été ajouté dans le but de le promouvoir  auprès de la jeunesse camerounaise. «  Nous avons décidé d’ajouter le bras de fer parce que c’est une discipline internationale qui ne demande pas des infrastructures comme les autres. On veut la vulgariser afin de pousser les enfants à canaliser leurs énergies de manière positive,  justifiait Samuel Mandeng, le président de la fédération nationale du sport scolaire lors de la cérémonie du tirage au sort en fin avril ». Le match de football masculin a servi de lancement de la compétition. Et à cet effet, le lycée d’Eseka qui représente la région du centre s’est neutralisé avec le lycée classique de Kaelé, le représentant de l’extrême-nord (0-0). Les autres disciplines entreront dans la danse dès demain. Notons que la céremonie de clôture mettra en exergue la finale du football féminin, toujours au complexe sportif de la garde présidentielle à Yaoundé.

Léger Tientcheu à Yaoundé

Lire aussi : Le collectif des docteurs indignés remercie Paul Biya
Lire aussi : Voici les cours et travaux pratiques pour les élèves en classe d'examen
Lire aussi : Le «Dr. Martin Ndeh Sango» chassé de l'Université

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Education

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé