Iran. L'Union africaine exprime ses condoléances après le décès du président iranien dans un accident

cameroun24.net Lundi le 20 Mai 2024 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, est profondément attristé et choqué par le décès tragique du président iranien Ebrahim Raïssi et du ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian, indique un communiqué du président publié sur son compte officiel sur le réseau social X.

ADS


"Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, est profondément attristé et choqué par la nouvelle du décès tragique du président iranien Ebrahim Raïssi, du ministre des Affaires étrangères du pays, Hossein Amir Abdollahian, et de leurs compagnons de voyage dans un accident d'hélicoptère", indique le communiqué. "Le président exprime les profondes condoléances, la sympathie et la solidarité de l'UA aux familles des victimes, ainsi qu'au guide suprême de la révolution islamique, Ali Khamenei".

Le 19 mai, l'hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi s'est écrasé dans la province iranienne de l'Azerbaïdjan oriental. À bord de l'appareil se trouvaient également le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, le gouverneur de la province de l'Azerbaïdjan oriental, Malek Rahmati, et l'imam, Mohammad Ali Ale-Hashem. Le chef du Croissant-Rouge iranien, Pirhossein Koulivand, a indiqué que tous les passagers et membres d'équipage de l'hélicoptère étaient morts. Le vice-président iranien Mohsen Mansouri a confirmé la mort du président Ebrahim Raïssi.

Comme l'a souligné la chaîne de télévision publique Irib, conformément à la Constitution iranienne, les fonctions de président seront exercées par Mohammad Mokhber, premier vice-président de la République, jusqu'aux élections, qui devraient être organisées dans un délai de 50 jours. Le dirigeant et chef spirituel de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, a décrété cinq jours de deuil dans le pays.

AN

ADS

 

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS

ADS