Affaire Ngassam Kevin. L'honorable Cabral Libii s'exprime sur le cas de l'élève envoyé prison pour fraude au Baccalauréat.

cameroun24.net Samedi le 05 Septembre 2020 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Cette affaire continu à susciter l'indignation générale au Cameroun. Hommes politiques et de la société civile, artistes, footballeurs, etc. continuent d'appeler à la libération de l'élève et la condamnation des coupables déjà identifiés à l'office du Baccalauréat du Cameroun.

ADS



Au sujet du jeune compatriote arrêté dans l'affaire de fuite des épreuves au Bacc.


En attendant la communication qui doit être faite par le procureur et les avocats de ce jeune, afin que nous soyions édifiés sur l'amplitude des charges qui ont motivé son placement en détention préventive (faut préciser qu'il jouit toujours de la présomption d'innocence et qu'à ce titre il peut être élargi à tout moment selon le rythme de l'instruction), on ne peut que s'étonner et s'indigner que sur une affaire aussi grave qui entache la crédibilité du baccalauréat et donc, la fiabilité de notre système educatif, que la justice soit moins preste à l'égard des infracteurs adultes qui sont au coeur du système. Je m'avance peut-être vite sur la célérité  de la justice, la gravité du dossier commande en effet que l instruction soit menée avec minutie.

Le débat n'est pas tant celui de l'âge, car des mineurs commettent des crimes et il y a bel et bien une justice pour les mineurs. Le débat est celui du crédit que le monde accordera aux diplômes camerounais. On sait tous ce que cela a coûté à notre pays par le passé.

Ce garçon quelque soit le bout par lequel on prend l'affaire, est un maillon périphérique qui mérite certes d'être sanctionné si sa responsabilité est etablie, pour éviter la banalisation de l'inconséquence tout au moins auprès des plus jeunes, mais il urge de sanctionner très sévèrement les adultes responsables, le peuple attend que les dysfonctionnements qui ont conduit à la dérive soient réparés et réprimés. Il y va du peu de crédibilité qui reste à notre système éducatif.


Cabral Libii

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS