Japon. La mort de de l'ancien premier ministre japonais, Shinzo Abe, pourrait être liée à une église au Japon

cameroun24.net Lundi le 08 Aout 2022 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le secrétaire général du Cabinet japonais, Hirokazu Matsuno, a demandé aux membres du gouvernement de vérifier l'existence de tout lien avec l'organisation religieuse Église de l'Unification et, s'il est découvert, de le reconsidérer sérieusement.

ADS



"J'ai ordonné une enquête et un examen approfondis des liens avec l'Église de l'Unification, comme le premier ministre Fumio Kishida l'avait demandé lors de la réunion du Cabinet d'aujourd'hui", a-t-il déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse régulière lundi, soulignant que le gouvernement était conscient des graves préoccupations de la population locale.

L'Église de l'Unification s'est retrouvée sous le feu des projecteurs après l'assassinat de l'ancien premier ministre japonais Shinzo Abe. Tetsuya Yamagami, 41 ans, qui a abattu l'ancien premier ministre japonais, a rendu l'organisation responsable des problèmes financiers de sa famille, car sa mère avait fait don de plus de 100 millions de yens (plus de 720.000 dollars au taux de change actuel) à l'Église de l'Unification au fil des ans. Il pensait également qu'Abe était lié d'une manière ou d'une autre à l'organisation, ce qui explique son attaque contre l'ancien premier ministre. Dans le même temps, l'Église de l'Unification a officiellement nié toute implication d'Abe dans ses activités. Plus tard, le ministre japonais de la Défense Nobuo Kishi, frère de l’ancien premier ministre Shinzo Abe, a admis que des volontaires de l'Église de l'Unification l'avaient aidé pendant l'élection.

M. Abe a été attaqué le 8 juillet alors qu'il prononçait un discours à Nara, au Japon, dans le cadre de la campagne pour l'élection de la chambre haute. Tetsuya Yamagami a tiré deux fois sur l'ancien premier ministre avec une arme improvisée. Abe a été emmené à l'hôpital par un hélicoptère de secours. Les médecins lui ont administré des transfusions sanguines et ont lutté pour sa vie pendant plusieurs heures, mais l'ancien premier ministre n'a pu être sauvé. Abe avait 67 ans.

DCK avec TASS

ADS

 

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS