Energie. La multiplication d'attaques pousse le Niger à suspendre le transit de son pétrole brut vers le Bénin

cameroun24.net Vendredi le 14 Juin 2024 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les autorités nigériennes ont fermé le pipeline vers le Bénin après une série d'attaques contre les employés de la compagnie. C'est ce que rapporte la chaîne Télé Sahel.



Du 11 au 12 juin, le ministre nigérien du Pétrole, Mahaman Moustapha Barké, s'est rendu à Agadema, d'où le brut entre dans l'oléoduc, sur instruction du chef de l'État, le général Abdourahmane Tchiani, pour suspendre le transit du pétrole brut destiné à l'exportation via le Bénin rapporte TASS. Selon le ministre, les vannes étaient de facto fermées depuis le 6 juin. Toutes les vannes étaient équipées de chaînes, de cadenas et de scellés.

Auparavant, Niamey a accusé le Bénin d'avoir "kidnappé" cinq ressortissants nigériens en mission dans ce pays pour contrôler le chargement de pétrole. Le premier ministre du Niger, Ali Mahamane Lamine Zeine, reproche au Bénin d'accueillir des bases militaires françaises afin de former des terroristes qui seraient envoyés au Niger pour déstabiliser le pays.

DCK

 

Les plus récents

Rechercher un article