Energie. Le Bénin va finalement charger le premier navire-citerne de pétrole nigérien

cameroun24.net Jeudi le 16 Mai 2024 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le gouvernement du Bénin a autorisé le chargement d'un pétrolier affrété par une société chinoise avec du pétrole provenant de l'oléoduc du Niger voisin, rapporte Reuters en citant le ministre béninois de l’Eau et des Mines, Samou Seïdou Adambi.

ADS

Selon M. Adambi, l'autorisation de charger le premier pétrolier est temporaire et ne signifie pas la reprise de l'exploitation normale de l'oléoduc en provenance du Niger, qui a été construit avec la participation de capitaux chinois. L'autorisation des autorités béninoises fait suite à leur rencontre avec la partie chinoise.

Le Bénin a interrompu ses livraisons de pétrole en provenance du Niger au début du mois de mai, exigeant des autorités du pays voisin l’ouverture au commerce de la frontière commune relate TASS. La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a imposé des sanctions au Niger au cours de l'été 2023, lorsque les militaires ont pris le pouvoir à la suite d'un coup d'État. Parmi les mesures de sanction figurait la fermeture des frontières. Par conséquent, le Bénin, dont le territoire est traversé par le corridor commercial vers le Niger à partir des ports maritimes, a perdu une part importante de ses revenus, ce qui a affecté le niveau de vie de la population. La Cédéao a levé les sanctions économiques en février dernier, mais la frontière du Niger avec le Bénin reste fermée.

Comme l'a rapporté la station de radio sud-africaine SABC, trois pétroliers affrétés par des sociétés chinoises se trouvent actuellement dans les eaux territoriales du Bénin. L'un d'entre eux a été autorisé à charger du pétrole, qui est acheminé par un oléoduc de 1.980 kilomètres. Le projet a été réalisé par la China National Petroleum Corporation (CNPC). Le brut provient du champ d'Agadem, qui est exploité par la China National Oil & Gas Exploration and Development Corporation (qui fait partie de la CNPC). Le Niger, pays enclavé, produit actuellement 90.000 barils de pétrole par jour.

DCK

ADS

 

Lire aussi : La multiplication d'attaques pousse le Niger à suspendre le transit de son pétrole brut vers le Bénin
Lire aussi : Le Bénin et le Niger reprennent le commerce avec l'ouverture de leur frontière commune commune

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS

ADS