Cameroun - Politique. Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun MRC se fissure

cameroun24.net Jeudi le 25 Juin 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon le panafricain Jeune Afrique, un groupe de frondeurs a vu le jour au sein de cette formation politique.

ADS



Les meneurs de cette fronde sont principalement Celestin Djamen le secrétaire aux Droits de l'Homme du parti, qui n'a toujours pas digéré la décision du directoire du MRC de ne pas aller aux élections locales alors qu'il était favori pour devenir maire de Douala 5e où il était candidat a appris cameroun24.

L'avocate Me Michèle Ndoki, la vice présidente du Mouvement pour les femmes du MRC, elle aussi candidate pour être député dans le Wouri. Pour Me Ndoki que Jeune Afrique révèle avoir été approché par le ministre Grégoire Owona, le secrétaire général Adjoint du RDPC, le parti au pouvoir, Le MRC doit abandonné la revendication de sa victoire aux dernières élections présidentielles et passer à autre chose. Ils sont soutenus dans leurs opinions par Me Emmanuel SIHM le 3e vice président du MRC affirme Jeune Afrique.

Du côté du directoire du MRC, on pense que ces frondeurs sont minoritaires et les stratégies du parti, notamment le "Non au Hold up Electoral" sont maintenus. Les caciques Alain Fogue le trésorier du parti, Sa majesté Biloa un conseiller de Maurice Kamto, Bibou Nissack  son porte parole et l'allié Christian Penda Ekoka essayent de minimiser cette fronde en mettant en garde leurs camarades et en multipliant les discours d'apaisements et de rassemblement pour barrer la voie au "gré à gré" qui se prépare au sommet de l'Etat selon eux.

Dans un avenir proche l'avenir s’éclaircira entre ceux annoncés dans un gouvernement de large ouverture comme Michéle Ndoki et le dépôt effectif à l'assemblée nationale par le gouvernement, d'un projet de loi créant le poste de vice-président de la République, successeur constitutionnel nommé.

Didier C.K.

Lire aussi : Mise en garde du chef Sokoudjou Jean Rameaux: Les notables Bamendjou exigent les excuses du préfet des Hauts-plateaux
Lire aussi : Olivier Bibou Nissack : «Nous sommes dans le temps KAMTO au service exclusif du redressement du Cameroun et du salut des Camerounais »
Lire aussi : Un avocat camerounais accuse Julie Oyono de vouloir museler ses compatriotes sur facebook

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article