Cameroun - Agriculture. Le gouvernement camerounais veut sauver la filière tomate

cameroun24.net Vendredi le 17 Juillet 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
C'est l'une des résolutions contenu dans le rapport du conseil de cabinet du 16 juillet dernier présidé par le premier ministre, chef du gouvernement, Dr Dion Ngute.

ADS


La fermeture des frontières décidée par le gouvernement pour contenir l'évolution de la pandémie de coronavirus à travers le pays, n'a pas fait que des heureux.

L'un des secteurs le plus touché est celui de la tomate, dont les producteurs écoulaient une bonne de leurs récoltes dans les pays de la sous région.

Le cageot de tomate qui se vendait à 7000 voir 12 000 Fcfa ne trouve plus preneurs aujourd'hui dans le marché locale, même à 750 FCFA. Les marchés sont inondés et la tomate pourrie au champs. Ce qui engendre d'énormes pertes pour les agriculteurs dont certains ont abandonnés les plantations.

Faute également d'industries de transformation, la filière est vraiment sinistrée et la seule qui existait a été abandonnée par le gouvernement dans le Noun.

« le plan de relance de la production locale de tomate en cours d’élaboration prévoit une série de mesures d’accompagnement dont l’identification des coopératives les plus impactées par le Covid-19, le renforcement des capacités techniques de production et de transformation des tomates et l’appui des agriculteurs en intrants agricoles »
lit-on dans le communiqué de la primature.

Les producteurs n'attendent plus que les mesures urgentes soient appliquées pour ressusciter la filière.

Ange NGO

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS