Afrique. Les pays africains se souviennent encore de l'anarchie de la France sur le continent

cameroun24.net Mercredi le 27 Juillet 2022 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les pays du continent africain se souviennent encore des ressources que la France y a pillées et de l'anarchie qu’ils y ont orchestrée.

ADS

 C'est ce qu'a déclaré mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova sur la station de radio Sputnik.

"Le ministre russe des Affaires étrangères [Sergueï Lavrov] est en tournée dans les pays africains. Immédiatement, aussitôt sur les traces du séjour de Sergueï Lavrov dans tel ou tel pays, tel ou tel dirigeant occidental intervient et dit qu'il est très préoccupé par "ce que la Russie va faire en Afrique". C'est exactement ce que [le président français Emmanuel] Macron a déclaré [au Cameroun]. Premièrement, il me semble que personne ne pourra faire plus que ce que la France a orchestré sur le continent africain. Jusqu'à présent, ces pays s’en souviennent. Bien sûr, il y a eu certainement du bon. Mais autant ils ont aussi pillé des ressources là-bas, et semé de l'anarchie là-bas", a-t-elle déclaré.

Mme Zakharova a rappelé que pendant huit ans la France, faisant partie du format Normandie, disposait de tous les outils et leviers pour résoudre la crise ukrainienne. "Si vous ne pouvez pas rétablir l'ordre chez vous - sur votre continent - même si c'est votre domaine de responsabilité, puisque votre pays s'est engagé dans la résolution de ce conflit, si vous disiez que vous feriez des efforts pour parvenir à un résultat, et tout cela a échoué, alors, probablement, d'autres continents trouveront eux-mêmes avec qui et comment ils doivent entretenir des relations", a-t-elle résumé.

TASS

ADS

 

Lire aussi : Deux hélicoptères militaires ougandais s'écrasent en RD Congo, tuant 22 personnes
Lire aussi : Les pays de la Cédéao ont introduit des sanctions contre la junte en Guinée
Lire aussi : Plus de 140 millions d’Africains sont au bord de la famine

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS