Crise Anglophone. Licenciement des employés à cause de la Crise anglophone: le démenti de la SABC

cameroun24.net Le 16 septembre 2019 5922 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Emmanuel de Tailly, le directeur général du Groupe SABC, a apporté, le 10 septembre dernier, un démenti formel sur des informations infondées relatives à la gestion de ses deux centres de distribution de Buea et Bamenda.

« Cameroon-Anglophone Crisis: Over one hundred workers laid off Brasseries du Cameroun threaten to go on strike»: Ce titre à polémique d’un journal en langue anglaise sur la gestion des centres de distribution du Groupe SABC (Société Anonyme des Brasseries du Cameroun) dans les régions du Sud et du Nord-ouest du Cameroun a provoqué une sortie opportune d‘Emmanuel de Tailly, le directeur général du Groupe SABC. Ce dernier apporte, à travers un communiqué du 10 septembre 2019, des clarifications sur la situation des 150 employés de la SABC exerçant dans les centres de distribution de ces deux régions affectées  par un climat d’insécurité depuis 2016. De même qu’il dévoile les mesures prises à l’intention des Prestataires Vendeurs Livreurs (Pvl) écrit Ecomatin.


Ainsi, face à la spirale d’attaques subies par la SABC (véhicules incendiés, dégradation des équipements, vols  de produits, chantage et menaces, perte de présence et de volumes, etc.), les Brasseries du Cameroun ont décidé, fin 2018, «de fermer temporairement», 2 centres de distribution, «afin d’assurer la sécurité de ses collaborateurs ainsi que celle de leurs familles», précise Emmanuel de Tailly. Ce que le top management de cette entreprise qualifie de «lourd tribut». La fermeture  de ces deux centres aura pour conséquence, «le redéploiement des 150 collaborateurs du Groupe SABC au sein du Groupe SABC». Tout en saluant le «courage» dont les 150 collaborateurs de la SABC ont fait preuve durant ces périodes très difficiles, le directeur général du Groupe SABC insiste : «…aucun d’entre eux n’a donc été licencié du fait de cette crise...».

Quant aux PVL, le communiqué du 10 septembre dernier indique clairement  qu’ils ont «soit fait l’objet d’un redéploiement ou soit ont été en mesure de vendre leurs camions au Groupe SABC qui s’est porté spontanément acquéreur». Par ailleurs, ajoute Emmanuel de Tailly, les transporteurs de la SABC, « ont été, dans la mesure du possible, concernés par des mesures de redéploiement sur d’autres axes routiers».

Dans ce communiqué, Emmanuel de Tailly confirme les ambitions du Groupe: «le Groupe SABC continuera d’apporter son soutien aux actions qui visent à instaurer la paix et à conserver l’unité de ce pays au travers  de ses actions sociétales et par sa présence économique nationale qui a pour but de valoriser tout territoire du Cameroun avec ses 9 usines, ses 42 centres de distribution, ses 10.000 tonnes de maïs, et 40.000 tonnes de sucre camerounais…. Le Sud-ouest et le Nord-ouest font intégralement partie de cette histoire fabuleuse…», a conclu le directeur général.

Lire aussi : Maurice Kamto publie son plan pour mettre un terme la crise anglophone
Lire aussi : Le leader de l'ambazonie AYUK TABE accuse le Cameroun de génocide
Lire aussi : Le ministre de l'Administration Territoriale en colère contre une partie de la presse et des ONG

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 650
Décès 9
Guéri: 17
Actif : 624
Source MINSANTE
Mise à jour 05/04/2020 à 20:38:01

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le vaccin controversé du Covid-19 autorisé au Cameroun ?

    Une décision signée le 02 avril dernier par le ministre de la santé que cameroun24 a pu consulter alimente la polémique.

  • Arrestation du journaliste Eric Golf Kouatchou

    Notre confrère serait aux arrêts depuis hier soir selon une source à la chaine de télévision qui l'emploi a appris cameroun24.

  • Le milliardaire camerounais Sylvestre NGOUCHINGUE fait un don de 250 millions de FCFA pour lutter contre le Covid-19

    Le patron de CONGELCAM qui detient un quasi monopole dans l'importation et la distribution du poisson au Cameroun a fait ce don ce jour au ministère de la Santé a appris cameroun24.

  • Interdiction au Cameroun de consommer les boissons dans les bars

    Le gouverneur du Littoral emboite le pas au gouverneur de l'Est qui avait déjà interdit la consommation sur place des boissons alcooliques lit-on dans un arrêté que cameroun24 a pu consulter.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé