Crise des Média. Menacé de fermeture, le patron d'ABK radio appelle à la solidarité

cameroun24.net Le 10 mars 47013 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Cité par le ministre l'administration territoriale parmi les média qui veulent destabiliser le Cameroun, le patron de ABK Radio a réagit ce matin a constaté cameroun24.



Pour Alex Siewe, les media incriminés doivent faire preuve de solidarité pour surmonter cet autre obstacle d'entrave aux libertés.

"30 ans après...
L’histoire se répète. Crise=Médias sous pression. Faut Tenir bon les amis. C’est le Prix de la liberté. #Solidarité"
a t-il écrit sur sa page facebook officielle.

Ange NGO

Lire aussi : Médias: Les fleurs du mal
Lire aussi : Le REDHAC annonce une plainte contre le ministre ATANGA NJI
Lire aussi : Quand le démagogue de Yaoundé parle au terroriste du Lebialem

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise des Média

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La guerre de succession fait rage à Bangou

    Dans une lettre ouverte parvenu à la rédaction de cameroun24, le clan opposé au Roi SOKOUDJOU des Bamendjou fait des clarifications.

  • La fin du ramadan se célèbre samedi ou dimanche

    Un communiqué de la commission nationale du croissant lunaire parvenu à la rédaction de cameroun24 fixe les conditions de célébration de la fin du jeûne.

  • RFI confirme que le ministère de la communication au Cameroun a accusé Alain FOKA de tribalisme

    La directrice de RFI dément et apporte son soutien à son journaliste dans une correspondance que cameroun24 a pu consulter.

  • Le Roi SOKOUDJOU de Bamendjou s'oppose à l'installation d'un faux chef à Bangou

    Dans une lettre ouverte parvenu à la rédaction de cameroun24, ce gardien des traditions en pays Bamiléké à l'Ouest du Cameroun s'insurge de immixtion du politique dans les traditions ancestrales.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé