Covidgate. Manaouda Malachie répond à Louis Paul Motaze qui l'accuse d'avoir volé 10 milliards de Fcfa

cameroun24.net Mercredi le 28 Juillet 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans une lettre adressée au ministre des finances que cameroun24 a pu consulter, le ministre de la Santé nie avoir reçu 45,9 milliards de FCFA pour la lutte contre le Covid-19.

ADS

L'échange épistolaire entre le ministre des finances et celui de la Santé révèle un manque de solidarité gouvernemental et surtout la disparition de 10 milliards de Fcfa des caisses de l'Etat.

Dans un rapport publié il y a quelques jours sur l'exécution du fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus, le ministre des finances indique qu'il a envoyé 45,9 milliards de FCFA à son collègue de la Santé Publique pour la riposte contre cette pandémie qui a déjà fait plus de 1275 morts au Cameroun.

Faux. Retorque ce jour le ministre de la Santé qui dit avoir reçu uniquement 34,5 milliards Fcfa qu'il dit avoir justifié :

«Faisant suite au rapport repris en objet que vous avez rendu public sur le site Internet du Ministère des Finances en rapport avec le bilan d'exécution des ressources dédiées au Fonds Spécial de Solidarité Nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales,

En notant que ni ce rapport, ni le projet n'ont été transmis à mon département ministériel en vue d'apporter, le cas échéant, des éléments de réponse à certaines informations où interrogations qui pourraient y subsister

J'ai l'honneur de vous faire connaitre que contrairement à ce qui y est évoqué en page 123, indiquant la non régularisation par le Ministère de la Santé Publique des avances de Trésorerie consenties à son prof, les dépenses effectuées par la Pairie Spécialisée auprès du Ministère de la Santé Publique dans le cadre de la riposte sanitaire contre le COVID-19, s’élèvent à 34,5 milliards et non 45,9 milliards de FCFA.

Bien plus, Il convient de relever que lesdites dépenses ont été exécutées en procédure normale et que la liasse documentaire en soutien de la dépense est bel et bien disponible dans les services du trésor ayant effectué toutes ces opérations et qui relèvent d'ailleurs de votre département ministériel. De cs fait, la régularisation qui n'est rien d'autre qu'un mécanisme de couverture budgétaire ne saurait être de la compétence du Ministère do la Santé Publique, alors même que suivant les dispositions de ln circulaire n‘000220/C/MINFI du 22 juillet 2020, précisant les modalités d'organisation, de fonctionnement et de suivi-évaluation du Fonds Spécial, de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses économiques et sociales, le seul ordonnateur dudit compte d'affectation est le Ministre des Finances.

Par ailleurs, il serait utile de préciser que pour les ressources issues « de concours, mobilisées et exécutées par lu biais des banques»,
écrit Malachie Manaouda.

Ce scandale vient s'ajouter à celui des 180 milliards octroyé par le FMI pour la lutte contre la Covid-19, qui ont également été détourné.

La chambre des compte avait entre autre indexé le ministère de la Santé.

Ange NGO

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS