Revolution Abeilles. Marches du 22 septembre : Confiance VS Crainte permanente

cameroun24.net Lundi le 21 Septembre 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans une tribune parvenu à la rédaction de cameroun24, le jeune Willy Bissou explique pourquoi marché n'est pas anticonstitutionnel.

ADS


Quand je vois des jeunes camerounais diplômés et plutôt éclairés ignorer que marcher est un droit constitutionnel et même que marcher pour demander la démission d'un président n'a rien d'anormal et d'illégal, alors là j'ai peur mais vraiment très peur.


Au début on croyait que répéter les divagations d'un ministre participait de l'intrigue politique, mais quand on a essayé de pousser la discussion avec eux on a constaté qu'effectivement ceux-là sont convaincus que marcher est un délit dont la punition s'avère sévère si jamais on osait, durant cette marche demander le départ du président de la République. Rire ou pleurer ? Dans tous les cas je soutiens indéfectiblement la marche initiée demain par Kamto et ses partisans. Au-delà des accusations stupides et insensées sur ma personne, c'est la République qui m'intéresse, c'est l'expression démocratique qui me captive, c'est le respect des libertés individuelles collectives qui structure mon analyse.


La rue, chers amis est le cadre par excellence de l'expression démocratique populaire, c'est le moyen le plus sûr pour vaincre l'injustice institutionnalisée, pour renverser les castes les plus violentes et les mieux structurées qui gouvernent les sociétés. Toutes les étapes décisives dans la construction des grandes démocraties ou des grandes nations ont un lien étroit avec la rue. Et c'est parce que ceux qui nous gouvernent sont au courant de sa puissance qu'il la redoute tant. Hier cadavre politique, le voilà porté au panthéon de l'actualité politique aujourd'hui grâce à la rue. Oui Ngan Ngan le mélomane a bousculé les codes de la soirée je te le concède cette fois-ci.

Bref, je disais que la rue maintien le peuple éveillé et les dirigeants corrumpus dans la peur permanente. Elle inspire confiance et détermination pour les uns, crainte et incertitude pour les autres. La rue permet de rétablir l'équilibre des forces dans un jeu démocratique déloyal comme c'est le cas chez nous. La rue n'est pas l'insurrection chers amis, ne vous laissez pas impressionner.

Ce sont les mêmes nous tiennent depuis les indépendances, ils duppliquent le même modèle de domination des masses. Des grands parents aux parents en passant par les petits-fils, ils bloquent l'émergence d'une nouvelle élite, et maintiennent le peuple dans la précarité.

Tous les moyens sont bons pour perpétuer cette domination et garantir leurs avantages. Népotisme, sectarisme, tribalisme, corruption, manipulation etc. Ils ont tout et contrôle tout. La seule chose que vous avez pour rééquilibrer la domination c'est la rue. C'est seulement là-bas que vous êtes plus forts.

Oui je suis populiste diront-ils mais s'ils pouvaient aussi me donner un seul article de loi qui interdit de marcher et marcher pour dire "Biya must go", alors je changerais de discours.

On l'a compris la vitalité de notre boiteuse démocratie n'est pas dans les institutions inféodées au système, elle est dans la détermination de nos leaders de l'opposition et sur le choix de leur démarche. Sur ce coup je ne peux que tirer un coup de chapeau au professeur Kamto. Merci de maintenir cette flamme allumée pour nous inspirer davantage. Merci de les maintenir éveillés dans la crainte d'un lendemain incertain. Au moins ils savent que le peuple est prêt à en découdre avec eux à tout moment c'est ce qui justifie cette agitation.

Aux autres opposants ne prenant pas part à la marche,  je dis les marcheurs n'ont aucun problème avec vous, vous avez jusqu'ici un seul adversaire connu de tous.
A ceux qui jouent le jeu de la manipulation et la collaboration avec le bourreau, je dis que l'histoire seule vous jugera.

À tous les hors-sujet qui viendront dresser mon profil psychologique ici, retenez ceci: je suis toujours heureux et amoureux.
Bonne marche aux marcheurs.
Je rentre sous les eaux du lit.

Willy Bissou

Lire aussi : L'avocat international de Maurice Kamto et des manifestants du 22 septembre 2020 lance un appel à témoin
Lire aussi : Représailles: Les véhicules d'un notable incendiés à Baham
Lire aussi : Séquestration de Maurice Kamto: Le gouvernement camerounais répond aux experts de l'ONU

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS