Cameroun - Politique. Me Simon Serge KACK KACK demande à BAPOOH LIPOT de prendre sa carte au RDPC

cameroun24.net Dimanche le 10 Mai 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans une lettre ouverte parvenu à la rédaction de cameroun24, Me KACK KACK demande à son camarade opportuniste et traitre, nommé récemment PCA de la SRC par Paul Biya après avoir affirmé son soutien indéfectible pour ce dernier, de rejoindre les rangs du RDPC.

ADS



Lettre ouverte à mon cher frère Robert BAPOOH LIPOT.

Bonjour Robert mon cher frère.

Je suis particulièrement fier au moment où je t'écris cette Correspondance car j'ai le sentiment et même la conviction que tu as finalement atteint l'objectif que tu t'es fixé il y a exactement seize ans lorsque feu le Secrétaire Général de l'UPC, le Docteur Augustin Frédéric KODOCK, à l'époque Ministre d'État, Ministre de la Planification, de la Programmation du Développement et de l'Aménagement du Territoire, te fit partir du Lycée Technique de Ndogbong pour faire de toi l'un de ses Conseillers Techniques.

Il n'est guère surabondant de te faire observer que l'objectif que tu t'es assigné en cette fameuse année 2004 a toujours été d'occuper un strapontin stratégique et juteux dans le système de gouvernance aujoulatiste implémenté au Cameroun depuis 1957. Inutile de te rappeler que les stratagèmes d'auto proclamation comme Secrétaire Général de l'Union des Populations du Cameroun que tu as orchestrés depuis le décès de ton bienfaiteur en 2011, ne sont des moyens pour y parvenir.

Permets-moi de te prier en toute fraternité de libérer l'UPC maintenant que tes relations contre nature du RDPC t'ont offert un morceau très alléchant du gâteau national.

Honnêtement, mon très cher frère, le Parti nationaliste et indépendantiste du Cameroun n'a plus besoin des militants opportunistes et collaborationnistes qui invoquent de manière saugrenue et anachronique une alliance politique dévastatrice, pour assouvir leurs instincts de mendicité politique.

En français facile, en ce tournant décisif de l'histoire politique de notre patrie, les upécistes dans leur majorité superlative veulent impérativement contribuer de manière exponentielle à la résurrection de leur Parti et ne veulent plus entendre parler d'une quelconque alliance politique avec le RDPC qui a depuis 1992 multiplié des manœuvres pour l'écarter du jeu politique national.

Robert mon cher frère, je trouve indigne pour un philosophe de ton rang de chercher à réaliser ses ambitions égoïstes et égocentriques en utilisant l'UPC comme son fonds de commerce. Tu as tout le profil, toutes les prédispositions et tout l'outillage intellectuel requis pour servir le RDPC.

S'il te plaît mon cher frère, fais preuve d'honnêteté intellectuelle et de grandeur patriotique en démissionnant de l'UPC et en adhérant officiellement au RDPC. Fais-le en mémoire des pères fondateurs de l'UPC qui ont consenti le sacrifice suprême pour que la nation camerounaise sorte des fonts baptismaux.

Mon cher frère, je ne saurais nier ni disconvenir sauf mauvaise foi de ma part que tu as eu à servir l'UPC par le passé, notamment en 2007 lorsque tu eus à représenter le Parti à la Commission Nationale de Recensement Général des Votes dans le cadre des Législatives de 2007. Lors de ce Scrutin, nous eûmes travaillé en parfaite complémentarité car ta contribution au sein de la Commission sus évoquée, me permit d'assurer avec beaucoup d'efficacité la défense de l'âme immortelle devant la Cour Suprême statuant comme Conseil Constitutionnel.

Mais malheureusement depuis huit ans, tu n'es plus au service de notre Parti. Tu l'utilises plutôt à des fins purement alimentaires. Par conséquent, je te demande en toute fraternité de démissionner de l'UPC et intégrer solennellement le RDPC ; je suis plus que persuadé que cette double décision arrangera tout le monde, à commencer par toi-même qui en sortira grandi. Ce n'est que de cette façon que tu réussiras à te départir du costume de traître opportuniste.

C'est mon conseil fraternel.

Ton frère Simon Serge KACK KACK

Lire aussi : Mise en garde du chef Sokoudjou Jean Rameaux: Les notables Bamendjou exigent les excuses du préfet des Hauts-plateaux
Lire aussi : Olivier Bibou Nissack : «Nous sommes dans le temps KAMTO au service exclusif du redressement du Cameroun et du salut des Camerounais »
Lire aussi : Un avocat camerounais accuse Julie Oyono de vouloir museler ses compatriotes sur facebook

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article