Présidentielle 2018. Maurice Kamto est interdit de sortie du territoire camerounais selon son parti

cameroun24.net Le 26 décembre 2018 1162 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC, opposition) annonce, dans un communiqué mercredi que son leader Maurice Kamto, est «de fait» placé «en interdiction de sortie du territoire» national rapporte APA.


Selon son porte-parole, Olivier Bibou Nissack, le challenger du président Biya à la dernière élection présidentielle (14,23%, contre 71,28%) est victime de «la restriction illégale de sa liberté de déplacements», à travers «la réitération de manœuvres arbitraires, illégales et sauvages, visant à le priver davantage de sa liberté de mouvements et de communication».

Au cœur de cette dénonciation, le MRC explique que les multiples tentatives de renouvellement des passeports, aussi bien ordinaire que diplomatique de l’intéressé, se heurtent, «en parfaite illégalité», au mutisme des services compétents de la Sûreté nationale malgré les multiples relances.

Maurice Kamto avait déjà été l’objet plusieurs jours durant d’une assignation à résidence, par la police, au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle du 7 octobre dernier. Il s’était autoproclamé vainqueur avant d’appeler ses partisans à la résistance.

Félix Cyriaque Ebola Bola

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Présidentielle 2018

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un accident de circulation fait 4 morts à Yaoundé

    Un magistrat et toute sa famille nucléaire décèdent dans l'accident a appris cameroun24.

  • Le RPDC exige 52 millions FCFA aux membres du gouvernement dans le Haut Nyon pour la Campagne électorale

    Pour les prochaines élections municipales et législatives, le démembrement du RDPC dans le département du Haut-Nyong (région de l’Est) sollicite l’effort de guerre de ses militants les plus importants ou haut...

  • Le Cameroun n'exploite pas le potentiel de sa diaspora en termes d’investissements

    Avec des transferts de fonds à hauteur de 201 milliards de FCFA en 2018, les migrants camerounais sont les plus généreux au sein de la CEEAC, après ceux de la RDC. Mais cet argent va essentiellement à la prise en...

  • Louis Paul Motaze veut éteindre le feu entre le patronat et le fisc camerounais

    Louis Paul Motaze (photo), le ministre des Finances (Minfi), a signé le 23 janvier, une note d’information. Dans ce document, le Minfi « encourage » la communauté des affaires à garder l’« esprit de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé