Nécrologie. Nécrologie: Stéphanie Meukamgang, ça ne tourne plus

cameroun24.net Vendredi le 22 Juin 2018 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L’actrice s’est éteinte le 9 juin dernier à Douala des suites d’une longue maladie, laissant des milliers de fans et cinéastes en émoi.



Les fans de la série « Amour et tradition » réalisée par Jean de Dieu Tchegnebe alias Man No Lap ne verront plus leur actrice préférée. Celle qui incarnait le personnage d’Amina a été emportée il y a dix jours par un cancer contre lequel elle a lutté pendant plusieurs années.

L’annonce de son décès a été accueillie comme un coup de massue pour la grande famille des cinéastes et ses fans. Il suffit de parcourir leurs statuts et profils Facebook, Whatsapp, Instagram et Snapchat pour s’en convaincre.

De ses pairs dans le métier comme Martin Poulibe ou Benjamin Claude Eyebe, à ses fans qui l’ont découverte à travers ses nombreux rôles dans les films et séries, tout le monde a mis son imagination et sa créativité à contribution pour lui rendre un vibrant hommage.

Son attitude sur les plateaux et sa personnalité attachante ont été saluées. Comme cette déclaration poignante de Martin Poulibe sur sa page Facebook : « Une étoile ne quitte jamais le ciel où elle règne en maître.

Elle s’éteint juste de temps à autre. Tu brilleras toujours pour nous qui t’avons connue ». C’est que, depuis son premier rôle au cinéma en 2006 dans la série « Mon histoire » de Jean de Dieu Tchegnebe, l’actrice a su susciter l’intérêt des cinéphiles à travers son charme, son timbre particulier et sa joie de vivre relate CT.

Après « Mon histoire », elle incarnera de nombreux rôles aussi réussis les uns que les autres dans les productions de son mentor Man No Lap. « De tous les jeunes avec lesquels j’ai eu à travailler, Stéphanie Meukamgang était la plus enthousiaste et engagée. Le cinéma lui collait à la peau », a -t-il confié.

Sa performance dans « Amour et tradition » où elle incarnait le rôle d’Amina, la belle fille musulmane que son père veut donner en mariage par force à un homme qu’elle n’aime pas, la révèlera à l’Afrique francophone.

Maïmounatou BOURZAKA

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Nécrologie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé