Cameroun - Politique. Nos décrets valent mieux que vos vies

cameroun24.net Le 8 avril 6821 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Hier, un ministre a dégainé un communiqué pour stopper un appel de fonds destinés à lutter contre l’épidémie en cours. Pour la seule raison que l’initiative vient d’un opposant démonisé par le pouvoir.

 C’est « illégal », disent ces « Excellences » tropicales, alors que leur pays ne compte que quelques dizaines de respirateurs… On en est là. Ils sont prêts à tous les sacrifices pour LUI.
LUI, est le président le plus intelligent, le plus clairvoyant, le plus avisé au monde, voire du système solaire. Un virus menace d’extinction l’espèce humaine ? Pas de panique, vous ne le verrez pas, ne l’entendrez pas. D’ailleurs pourquoi voulez-vous le voir ? Il vous suffit d’appliquer ses « Hautes instructions », transmises par ses collaborateurs avec ferveur au peuple, telles les Tables de la loi inspirées à Moïse par Dieu. Sauf que ce Moïse-là, souverain et condescendant, n’a même pas daigné descendre de sa montagne ! Un tel peuple de pauvres gueux ne mérite pas ce chef. Le Pape, la Reine Elisabeth II et tous les autres font tant et tant de discours ? Et alors ? Petits joueurs ! Est-ce SA faute s’ils ne savent pas ce que c’est qu’un chef ? Un vrai ?
Pendant ce temps, l’épidémie gagne du terrain. Rien de nouveau sous le soleil… D’ailleurs, pour être cohérent, faisons comme les Aztèques : érigeons les sacrifices humains en institution religieuse et politique. Pourquoi pas ? ça donnerait du sens à cette habitude du malheur. On saura enfin pourquoi on enchaîne les catastrophes humaines ou naturelles, avec des morts par centaines : le coup d’Etat du 6 avril, le gaz du lac Nyos, l’incendie de Nsam, les crashs de la Camair, les accidents de la route Yaoundé-Douala, le déraillement d’Eseka… Bof, toute cette boucherie a tué des milliers de Camerounais mais le Cameroun est toujours là ! Son président aussi ! Le reste ne compte pas.

Georges Dougueli

Lire aussi : Un parti «fantôme» légalisé par le ministre de l'Administration Territoriale
Lire aussi : Jean Claude Shanda Tonme cré son parti politique
Lire aussi : Sanzy Viany : «Ici tu parles on te retire même tes galons de chef»

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5362
Décès 175
Guéri: 1996
Actif : 3191
Source MINSANTE
Mise à jour 27/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Après le vol dont il a été victime, quelques documents de David Eboutou retrouvés

    Le journaliste en appelle à la solidarité des uns et des autres à travers cette publication relayée par cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé