Can 2021. Piccini pourrait reprendre la main au Stade d’Olembé !

cameroun24.net Lundi le 24 Février 2020 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon certaines sources crédibles, le groupe italien Piccini dont le contrat avait curieusement été rompu le 29 novembre dernier pourrait reprendre la main sur la construction du complexe d’Olembé dont les travaux n’ont guère avancé avec la société canadienne Magil.


Le complexe sportif d’Olembé reste et demeure une inquiétude pour le Cameroun. Déjà largement en retard dans son taux de réalisation, le Cameroun et la CAF s’étaient accordés pour ne pas le retenir pour le prochain championnat d’Afrique des nations qui se disputera au Cameroun du 4 au 25 avril prochains. Toujours en lice pour accueillir le match d’ouverture et la finale de la CAN 2021, le complexe d’Olembé continue de piétiner au niveau des travaux. Et ce, malgré la présence de Magil qui avait remplacé Piccini, après la résiliation du contrat de l’entreprise italienne par le ministre des sports et de l’éducation physique Narcisse Mouelle Kombi, le 29 novembre 2019.

On aurait cru que le fait de confier le chantier aux canadiens devait accélérer les travaux, que non. « Le chantier est au point mort. Aucune passation de marché n’a été effectuée entre la société Gruppo PICCINI et la société MAGIL Construction Corporation. Les personnels expatriés et camerounais de Gruppo PICCINI ont été interdits d’accès au chantier. Les matériaux et équipements de PICCINI, de ses sous-traitants et de ses partenaires sont restés sans garde. Les vols, la destruction des édifices (aires de jeux, constructions définitives) sont légions. On constate que MAGIL n’a aucune compétence technique, aucune maîtrise d’œuvre, aucun engin en sa possession, ni aucun financement disponible pour démarrer les travaux. On assiste sans réaction du Ministre des Sports au vol du matériel et équipements appartenant à l’État par MAGIL Construction ainsi qu’au vol des conteneurs appartenant à Gruppo PICCINI. On assiste à ce va-et-vient, de nuit comme de jour. Les multiples plaintes et alertes du Grouppo PICCINI sont restées sans effet. » nous renseigne notre source. Après la décision de remettre le chantier à Magil, plusieurs observateurs avertis s’étaient d’ailleurs interrogés sur les mobiles de cette décision quand on sait que le chantier de la réfection du stade de la réunification de Douala dont cette entreprise canadienne a la charge n’était pas encore livré.

Au-delà du fait que les travaux n’avancent pas à une vitesse grand V et que la CAN 2021 n’est plus qu’à neuf mois, le président de Gruppo Piccini Makonnen Asmaron s’était fait l’écho de saisir par correspondance le président de la république Paul Biya sur les injustices que ses équipes subiraient. Des injustices s’apparentant à une véritable chasse aux sorcières. « … La situation est grave. Au-delà des menaces et des insultes à l’endroit de mes équipes, le 27 janvier [2020], mes collaborateurs ont été tenus en otage à Yaoundé sur les instructions du gouverneur de Yaoundé qui a décidé sans respect des règles de droit élémentaires de saisir les machines et le matériel de ma société (qui s’élève à plusieurs millions d’euros) pour le mettre à disposition de la société canadienne Magil… J’ai dû saisir l’ambassade d’Italie pour protéger les actifs Piccini.

Excellence, je vous sais être un homme juste, de paix et de principe, n’adhérant pas à ce type d’abus et de violation de la sécurité humaine. C’est pourquoi je souhaiterais que vous ayez l’obligeance de m’indiquer si ces actes ont été posés en accord avec la présidence ou non, mais plus que tout, excellence, je vous prie de prendre des mesures afin que la sécurité des personnes et des biens soit respectée », avait-t-il rédigé. Il est clair qu’il ne règne pas un climat de sérénité dans la construction du complexe d’Olembé qui portera le nom du chef de l’Etat. Si rien n’est fait, force sera de constater que les travaux ne seront pas achevés le « jour dit » et un autre glissement ne surprendrait personne. Plusieurs personnes s’accordent à dire que le retour de Piccini est imminent pour sauver la CAN 2021  
 

Lire aussi : Roger Milla est content du report de la Can 2021 au Cameroun par la CAF
Lire aussi : La CAF confirme le report de la Can 2021 et du chan 2020 au Cameroun
Lire aussi : Report de la Can 2021 au Cameroun par la CAF ?

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Can 2021

DANS LA MEME RUBRIQUE : Sport

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé