Crise à Nexttel . Plus de 100 000 postes de travail menacés au Cameroun, selon Nexttel

cameroun24.net Mardi le 24 Septembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Outre les emplois, la crise qui oppose les actionnaires de la société pourrait provoquer d’importants dommages à l’Etat camerounais, ainsi qu’aux millions de clients qui utilisent son réseau écrit Ecomatin.

ADS

Les dissensions entre les principaux actionnaires de Nexttel Cameroun, filiale du Vietnamien Viettel Mobile, pourraient à terme causer des dommages importants sur l’économie camerounaise. La situation préoccupe, d’autant qu’elle découle d’un des actionnaires de la société. Le constat a été fait en fin août 2019, quand Baba Ahmadou Danpullo, actionnaire à 30% de l’entreprise, s’est absenté d’une réunion de conciliation présidée par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute. Pourtant, Viettel Mobile, actionnaire majoritaire avec 70% du capital social de Nexttel, y était représentée. Il était question de notifier les 22 recommandations faites par le comité interministériel pour une résolution pacifique du litige qui oppose les deux partenaires.

L’absence de Danpullo met en péril ce processus de conciliation et, par conséquent, participe à créer des dommages aussi bien à l’entreprise qu’à l’économie camerounaise. Selon une note interne d’évaluation de la situation, Nexttel Cameroun craint la perte de plusieurs dizaines de milliers d’emplois. « 100 000 Camerounais risquent de perdre leurs emplois, y compris les employés de Nexttel et leurs partenaires commerciaux actuels », s’inquiète l’entreprise dont les employés sont à 94% d’origine camerounaise. Elle relève que 85% des postes de direction chez Nexttel sont occupés par des nationaux.

En plus de ces risques, le départ de Nexttel du marché national des télécommunications pourrait avoir un impact négatif sur les utilisateurs. Réduire la concurrence actuelle serait au désavantage des utilisateurs. Actuellement, Nexttel Cameroun se positionne comme l’opérateur ayant les tarifs de communication les plus compétitifs et son absence sur le marché pourrait causer la disparition des tarifs abordables. L’entreprise est aussi réputée avant-gardiste en ce qui concerne la technologie, à l’exemple de ce qu’elle fait déjà dans les pays d’Asie. Les Camerounais n’auront peut-être pas très vite accès aux technologies les plus récentes dans le monde, si elle quitte le pays.

Nexttel Cameroun relève aussi le non règlement de la situation pourrait écorner l’image de  l’environnement des affaires du Cameroun. Les difficultés à résoudre le litige en cours depuis des mois est en effet un signal négatif pour les investisseurs étrangers, notamment ceux qui s’intéressent au secteur des télécoms. La résolution de la crise devrait aussi être bénéfique à l’Etat, au regard des sommes non négligeables perçus depuis plus de cinq années, en termes de droits fiscaux. De 2013 à 2017, Nexttel Cameroun a versé un total d’environ 42 milliards de Fcfa d’impôts au fisc, participant ainsi à soutenir et augmenter les ressources budgétaires.

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise à Nexttel

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article