Faits divers. Trompée par son époux qui a fait un enfant à sa sœur, elle débarque au « voir bébé »

cameroun24.net Mardi le 09 Juillet 2024 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les faits qui se déroulent à Douala dans la capitale économique du Cameroun, sont relatés dans les colonnes du quotidien gouvernemental CT.



Dorine N. a appris samedi que le père de l’enfant de sa sœur cadette n’était pas un joueur des Lions indomptables, comme cette dernière le prétendait, mais son propre mari…

Moment de réjouissances, le « voir bébé », comme on l’appelle chez nous, peut, sous certaines conditions, déboucher sur des actes de violence. Constat fait samedi dernier par des éléments du poste de gendarmerie de Bonendalè par Bonabéri (arrondissement de Douala IV). Les pandores ont été appelés en raison d’une situation tendue. Le tableau ? Une femme découvrant que son époux a fait un enfant hors mariage. Enfant qu’elle a, pour ainsi dire, vu pousser, la mère n’étant nulle autre que sa sœur cadette, qu’elle a hébergée trois ans sous son toit conjugal à Bonamatoumbe (Douala IV également).

Selon les informations obtenues par CT, Dorine N., 39 ans, employée d’une société brassicole, et Jean-Luc S., 54 ans, conducteur d’engins lourds, sont mariés depuis douze ans. Sans progéniture à ce jour. En 2021, le couple accueille Christiane, 25 ans à l’époque, cadette de Madame, venue vivre là en vue de la poursuite de ses études. Elle est aujourd’hui doctorante, mais va décrocher le « diplôme » de mère avant le PhD.


Quand Christiane tombe enceinte, sa sœur lui pose la question inévitable. Réponse : le père est un footballeur professionnel, par ailleurs international A. Elle ne donne pas de nom, mais Dorine reçoit une promesse : ce géniteur lui sera présenté quand il viendra au pays pour le « voir bébé », que Christiane annonce pour fin juillet. Le « pro » sera là pour ses vacances, dit-elle. Sauf qu’elle ment.
Comme elle ment en prétendant avoir reçu mille euros du footballeur pour la layette du bébé et d’autres besoins. Le 22 mai dernier, Christiane quitte le domicile de sa sœur pour un appartement moderne à Bonendalè, loué et équipé par le père de l’enfant. Le 29 mai, elle accouche d’un garçon. La nouvelle maman dit à sa sœur de prendre son temps avant de venir voir son neveu : elle sait son emploi du temps chargé, et la sœur du « pro » va s’occuper d’elle. La sœur en question est celle de Jean-Luc S., secondée en cette tâche par une nièce. Le jour où Dorine est venue la voir, Christiane s’est arrangée à être seule avec le bébé.


Samedi, l’enfant a eu un mois, et c’était le jour prévu pour sa présentation aux parents et amis… Jean-Luc a invité plusieurs personnes à entrer dans sa joie d’être enfin père. Il y a à boire et à manger. Le nouveau papa, tout à son bonheur, ne se rappelle pas qu’un jour, un ami, cadre dans une cimenterie, lui a demandé un chauffeur, et qu’il lui a proposé Laurent, un neveu de Dorine… L’ami en question est là. Laurent aussi, mais dehors, dans le véhicule qu’il conduit. Un autre chauffeur, envoyé par son patron chercher une palette d’eau, vante à Laurent la consistance du buffet à l’intérieur. Le concerné finit par entrer. Il s’intéresse plus à la table qu’aux hôtes. Sauf que dans la foulée, c’est le moment où un pasteur doit bénir le bébé et ses parents. Jean-Luc et Christiane sont invités à se lever et à tenir le bébé. Laurent les reconnaît et envoie à sa tante un message dont la teneur est aisée à deviner.


C’est à moto que Dorine débarque. Elle interpelle sa cadette en premier : « Christiane ! Donc c’est Jean-Luc qui est footballeur professionnel ?! ». La réaction viendra de son mari : « Qui t’a invitée ici ? ». En réponse, Dorine donne un coup de pied sur une table, et plusieurs bouteilles de bière se retrouvent au sol. Christine s’enfuit alors avec le bébé dans la chambre, qu’elle ferme à clé. Les invités se mettent à calmer Dorine. Entre-temps, les gendarmes sont appelés.

Alliance NYOBIA
 

 

Lire aussi : Un incendie ravage plusieurs maisons au quartier Efoulan à Yaoundé
Lire aussi : Trompée par son époux qui a fait un enfant à sa sœur, elle débarque au « voir bébé »
Lire aussi : Un gendarme tire sur un véhicule à un contrôle à Santchou et tue un enfant de 14 ans

Les plus récents

Rechercher un article