Cameroun - Gouvernance. Une facture d’achat de boissons de 1,5 milliard attribuée à la Présidence de la République du Cameroun

cameroun24.net Lundi le 30 Décembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Un collectif de la diaspora camerounaise demande à des entreprises françaises de vérifier l’origine des fonds et la régularité de l’opération visant à livrer à la présidence de la République camerounaise des boissons alcoolisées pour cette somme.

ADS

Par une correspondante en date du 24 décembre 2019, dont EcoMatin a eu copie, un regroupement de personne se faisant appeler « Collectif des associations de la diaspora camerounaise en France » a saisi trois entreprises françaises pour une bien curieuse requête. « Nous tenons à vous mettre en garde contre cette opération constitutive de blanchiment et de recel d’argent détourné au préjudice du peuple camerounais. Les lois françaises vous astreignent à vérifier la licéité des fonds de ceux qui achètent de grosses quantités de produits dans vos entreprises », peut-on lire dans cette lettre adressée concomitamment à Cognac, Global Fine wi et SAS de Morillons de la Bertonniere indique encore Ecomatin.

Le Collectif ajoute : « en vous abstenant de le faire et au cas où vous avez déjà reçu et exécuté de telles commandes, vous serez pénalement poursuivis en France pour blanchiment et recel de blanchiment ».

Cette demande est en réaction à un document qui a circulé sur les réseaux sociaux juste avant Noël. Selon ledit document, le directeur général du Budget au ministère des Finances demandait au percepteur payeur de l’ambassade du Cameroun en France, de prendre les dispositions nécessaires pour le payement, aux sociétés ci-dessus mentionnées, le versement de près de 1,5 milliard de FCFA.  Cette somme représente, souligne le même document, le montant d’une facture en achat de boissons pour les fêtes de fin d’année pour le compte de la présidence de la République.

Bien évidemment, il est devenu viral sur les réseaux sociaux, soulevant le courroux de nombreux camerounais qui condamnent l’opulence des dirigeants de leur pays, notamment au Palais de l’Unité, siège de la présidence, alors que dans le même temps, une grande partie du peuple peine à avoir de l’eau potable. L’opinion a fini par se diviser, certains observateurs  soutenant que la correspondance attribuée au Dg du Budget était à ranger dans la catégorie des « fakenews ».

Sur le plan protocolaire, estiment-ils, ce n’est pas au percepteur payeur de l’ambassade du Cameroun à Paris d’assurer cette prestation d’achat des vins, mais plutôt à l’intendance de la présidence du Cameroun. Ce service organise et assure les réceptions officielles à la Présidence (déjeuners, dîners, cocktails). L’intendance (composée notamment de maîtres d’hôtels, cuisiniers), apprend-on, a par exemple la prérogative de passer ses marchés avec les différents fournisseurs de son service.

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS