Crise anglophone. Un conseillé municipal décapité à Ndop

cameroun24.net Mercredi le 12 Aout 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Alors que l'on n'a pas fini de dénoncer le meurtre d'une jeune fille hier à Muyuka, cameroun24 apprend ce matin la décapitation d'un conseillé de la municipalité de Ndop.

ADS


La crise anglophone qui secoue le Cameroun prend de jour en jour une ampleur atroce alors que l'on croyait l’accalmie revenu.

Le gouvernement avec l'appui de certains bailleurs de fonds envisageait même déjà la reconstruction.

Cette montée de la barbarie dans ces régions en guerre conforte la thèse de ceux qui pensent que l'on ne peut parler de reconstruction en temps de guerre.

Alors du côté des tenants du pouvoir il s'agit de manœuvre pour décourager les autorités en place.

Ces images effroyables que nous ne pouvont publier ici devrait interpeller les uns et les autres pour que l'on aille résolument à la table des négociations pour mettre fin à ce conflit.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.


Guy F. FOSSO

Lire aussi : La Cour d'appel du centre confirme la condamnation à vie d'Ayuk Tabe et cie
Lire aussi : Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun en deuil
Lire aussi : Clean Bamenda : Deuxième jour sans circulation dans la ville

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS