Drame de Kumba. Une marche spontanée contre la tuerie de Kumba dispersée par la police à Douala

cameroun24.net Dimanche le 25 Octobre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les policiers reprochaient aux marcheurs l'absence de déclaration a appris cameroun24.

ADS


Des dizaines de camerounais sont descendus dans la rue ce matin dans la ville de Douala pour protester contre la tuerie qui a eu lieu la veille dans la ville Kumba.

Ils ont rapidement été dispersé par la police qui leur reprochait de n'avoir pas déclaré leur manifestation.

Une manifestation susceptible d'être infiltrée par les casseurs selon la police qui a procédé à quelques arrestations.

Certains policiers surplace ont affirmé être également affecté par ce drame et promis de libérer les personnes arrêtés.

Le samedi 24 octobre 2020, 8 élèves ont été tué dans leurs salles de classe par des individus lourdement armés qui tiraient sans distinction dans les salles de classe de  Francisca Fiango Kumba, une école de la ville de Kumba, dans le département de la MEME, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Un crime contre l'Humanité que l'Union Européenne a condamné et a assuré qu'il ne restera pas impuni.

L'ambassade des Etats Unis , dans un communiqué à également condamné un crime crapuleux.

Les artistes, la communauté nationale et internationale, se mobilisent pour amener les belligérants à mettre fin à cette guerre fratricide.

Viviane GEMELE

Lire aussi : Le premier ministre accompagne les élèves tués à Kumba à leur dernière demeure
Lire aussi : Un membre du gouvernement se rend enfin sur le lieu de la tuerie de Kumba
Lire aussi : Le MAC commémore la mémoire de toutes les personnes tuées dans le cadre de la crise Anglophone

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS