Crise Fecafoot. Affaire Subvention 560 millions de francs CFA de la FECAFOOT : Samuel Eto'o n'aurait pas dit la vérité

cameroun24.net Mercredi le 29 Juin 2022 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon des documents que cameroun24 a pu consulter, la Fédération Camerounaise de Football a déjà reçu les 560 millions de francs CFA de subvention octroyés par l'Etat à l'instance faitière du football national.

ADS

Le lundi 27 juin 2022 dernier, le Président de la Fédération Camerounaise de Football, Samuel Eto'o Fils, prenant la parole à la clôture du séminaire de renforcement des capacités de la presse sportive, organisé par la Fédération, déclarait : «  Sur hautes instructions du chef de l’État, une décision a été prise d’octroyer 560 millions de francs CFA à la Fecafoot pour les clubs mais jusqu’au moment où je m’adresse à vous, cet argent reste bloqué par quelques forces obscures tapies dans les méandres de notre haute administration ».

Lire aussi : Samuel Eto'o : « Des forces obscures tapies dans l'administration bloquent les subventions», l'aveu d'impuissance de SEF

Une accusation grave qui a poussé l'autre partie en conflit avec lui à faire fuiter dans la presse, des informations contredisants les déclarations de l'ancien capitaine des lions indomptables.

Ces informations confortent plutôt les rumeurs parues une semaine plus tôt dans la presse, accusant la FECAFOOT de détournement des fonds publics.

En effet, selon le premier document, le 22 mars 2022, le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, répercutait au ministre des Sports, Narcisse Mouele Kombi, les instructions du Chef de l'Etat, Paul Biya, lui demandant de mettre à la disposition de la FECAFOOT la subvention annuelle destinée aux footballeurs professionnels:

«Faisant suite au lancement des championnats nationaux de football comptant pour la saison sportive 2011/2022.

J'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir mettre en urgence à la disposition de la Fédération Camerounaise de Football, la subvention annuelle de cinq cent soixante millions (560 000 000) de FCFA, destinée aux clubs professionnels de football»
, lit-on dans ce courrier dont le SGPR souligne particulièrement l'urgence et met en copie, le ministre des finances, Louis Paul Motaze.

Une instruction présidentielle qui a rapidement été exécutée suivant les moyens disponibles selon le deuxième document que cameroun24 a pu consulter. Un courrier du payeur spécialisé de la Direction National du Trésor adressé au Ministre des Finances, lui rendant compte du payement de la subvention destinée aux clubs professionnels de football pour la saison 2021/2011.

« Par correspondance du 22 mars 2022, le Ministre d'Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République a saisi le Ministre des Sports et de  L’Éducation Physique en vue de mettre à la disposition de la FECAFOOT, la somme de 560 millions de fcfa destinée aux clubs professionnels de football.

La copie de ladite lettre vous ayant été adressés, vous aviez instruit le Directeur Général du Trésor, de la Coopération financière et Monétaire pour la suite à donner .
Ce dernier a répercuté vos instructions à la Paierie Spécialisée auprès du MINSEP afin de procéder au paiement de cette subvention.

En exécution de ces instructions, et en fonction des moyens mis à ma disposition, la somme de cinq cent cinquante millions (550 000 000) de FCFA à fait l'objet de paiements partiels successifs au profit de l'Agent comptable de La FECAFOOT, entre Le 18 et le 27 avril 2022.

En outre, au regard de l'urgence signalée, ces paiements ont été effectués par avance de trésorerie, en attendant la couverture budgétaire conséquente.

Je reste attentif à Vos hautes instructions.»
, lit-on dans ce courrier du payeur spécialisé de la Direction du Trésor, William S.

Ce courrier qui date du 28 juin 2022, le lendemain de la dénonciation de Samuel Eto'o Fils, laisse plutôt songeur et l'on se demande s'il n'y aurait pas une volonté manifeste de manipuler la presse dans ce conflit "sanglant" entre les nouveaux occupants de la tour de Tsinga et leurs adversaires.

Une clarification de la Fédération Camerounaise de Football reste attendue pour fixer l'opinion sur le sujet. Notre source habituelle à la Fédération n'ayant pas souhaitée s'exprimer pour le moment sur ce rebondissement brulant.

Guy F. FOSSO

ADS

 

Lire aussi : Samuel Eto'o : « Celui qui ne respecte pas, le Cameroun, la fédération Camerounaise de football ne travaillera pas avec lui», au sujet du choix de équipementier
Lire aussi : Marlène Emvoutou : «Cette fois ci le logo du coq est aux couleurs de la France»
Lire aussi : Demande d'explication à la Fecafoot !

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS