Crise anglophone. Arrestation abusive de cinq cinéastes au Cameroun

cameroun24.net Samedi le 20 Février 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ils ont été relâché hier après l'intervention de leurs avocats a appris cameroun24.

ADS


Les cinq cinéastes dont 2 filles et 3 hommes ont été aperçu en plein tournage par un riverain qui a pensé qu'il s'agissait de séparatistes et a alerté la police.

Les forces de l'ordre intervenu sur le lieu les ont tous arrêtés et emporté leurs armes factices fait en bois qui servaient pour le tournage.

Malgré leurs multiples explications sur les raisons de leur présence à cet endroit pour les besoins de tournage d'un film d'action, ils ont été conduit au commissariat  puis transféré à la police judiciaire de Bonanjo.

Selon leurs avocats, les policiers ayant procédé à l'interpellation puis leur transfert ont mal fait leur travail. Ils aurait demandé 150 000 Fcfa aux cinéastes arrêtés et face à leur refus, ils ont été transférer à la PJ de Bonanjo.

Le commissaire en charge du dossier va reprendre l'enquête et se rendre sur les lieux de l'arrestation. Les conclusions de l'enquête confirmeront qu'il s'agit bien de cinéastes et ils seront tous libérés.

Ceux-ci auront eu la chance de tomber sur un commissaire de police professionnel. Très souvent des policiers véreux comme ceux qui ont demandé 150 000 Fcfa pour leur libération envoient des innocents en prison.

Ange NGO avec Viviane GEMELE

Lire aussi : Un camion du BIR tombe sur une mine posée par les séparatistes
Lire aussi : Trois employés enlevés à l’hôpital de St Elizabeth de Kumbo par des séparatistes
Lire aussi : Le chef du centre de Réconciliation et Réintégration des anciens combattants de Bamenda kidnappé par les séparatistes

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS