Cameroun: 58 otages camerounais libérés des griffes de Boko Haram

Lutte contre Boko Haram. Cameroun: 58 otages camerounais libérés des griffes de Boko Haram

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Cinquante-huit ressortissants camerounais, pris en otage au Nigeria par la secte terroriste Boko Haram, ont été libérés par les armées camerounaise et nigériane, suite à un assaut lancé dans la localité de Koté, sous la bannière de la Force multinationale mixte (FMM), a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.


Au total, 22 femmes et 36 enfants Camerounais été libérés à de Koté, en territoire nigérian, une localité située a quelques encablures de la frontière camerounaise relate APA.


L’opération conduite notamment par le Bataillon d’intervention rapide (BIR) a permis la libération de ces personnes enlevées au cours des incursions successives dans les villages environnants en territoire camerounais et emmenées de force par les terroristes au Nigeria.

Le BIR a également permis la libération de trois autres personnes enlevées dans la Vina, avec à la clé, la récupération de 7 armes, 20 boites chargeurs et plus de 600 munitions.

D’après des témoignages concordants, Boko Haram qui a énormément perdu de ses capacités militaires a opté, en plus des attentats suicides, au kidnapping des personnes et au vol du bétail, question de se constituer un trésor de guerre, à travers des rançons exigées pour la libération des otages.

Société

Lire aussi