Cameroun - Transports. Camrail veut acquérir 25 nouvelles voitures pour réactiver l’Inter-city

cameroun24.net Lundi le 28 Octobre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
A l’occasion de la 32ème session du Comité interministériel jeudi 24 octobre 2019, les experts ont également annoncé l’extension de la ligne ferroviaire Ngaoundéré-N’Djamena.

ADS

Le ministre des Transports, Jean-Ernest Massena Ngalle Bibehe, , a présidé jeudi 24 octobre à Yaoundé, les travaux de la 32ème session du Comité interministériel chargé d’assurer la coordination et le suivi du programme d’infrastructures ferroviaires. Au sortir des échanges à huis clos, les membres dudit comité ont annoncé l’imminence de la reprise des activités du train Intercity Douala-Yaoundé écrit Ecomatin.

« C’est un impératif, il faut améliorer l’offre des transports par voie ferrée. Un vaste chantier qui préoccupe les membres du comité interministériel chargé d’assurer la coordination et le suivi du programme d’infrastructures ferroviaire.  Nous avons le Transcam 1, c’est-à-dire Douala-Yaoundé- qui va être renouvelé dans les prochains mois. Le tronçon restant va donc être Belabo-Ngaoundéré », a indiqué Claude Misse Ntone, directeur des Transports ferroviaires au ministère des Transports.

Et d’ajouter que les études en vue de l’extension de la ligne ferroviaire de N’Gaoundéré au Cameroun, vers N’Djamena au Tchad vont être lancées d’ici le début de l’année 2020 ; la phase de contractualisation étant presque terminée. Quant au train Inter city, qui assurait la liaison entre Douala et Yaoundé, le directeur des Transports ferroviaires rassure également que « nous sommes dans un projet d’acquisition de 25 nouvelles voitures-voyageurs. Nous avons entamé la réhabilitation de 11 voitures du parc Soulé qui devraient sortir des ateliers de Camrail ».

En ce qui concerne la sécurité et le confort des passagers du train, le DGA de Camrail a signalé « une réduction significative des temps de transport. Nous avons réalisé Douala-Yaoundé en 3h40, mais nous devions le faire beaucoup moins avec la mise en œuvre du programme de voies et d’acquisition du matériel nouveau ».

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS