Cameroun - Football. Démission: « Il fallait que je prenne ce recul » dixit Oumarou Sokba

cameroun24.net Vendredi le 20 Septembre 2019 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Présent à Apejes de Mfou depuis neuf ans, Oumarou Sokba qui a permis à ce club d’avoir son premier titre national avec la finale de la coupe du Cameroun remportée en 2016 a décidé de quitter à l’amiable le club. Son président Léon Aimé Zang lui a donné sa libération. Libre désormais de s’engager où il souhaite, le jeune coach petri d’expérience a accepté de répondre à nos questions.



Coach Omoura Sokba, vous confirmez que vous quittez Apejes de Mfou. Votre séparation s’est-t-elle bien passée avec ce club ?

Je vous remercie pour l’opportunité que vous me donnez pour m’exprimer là-dessus. C’est effectivement vrai que je ne serai plus l’entraineur d’Apejes de Mfou, vous avez vu la libération de mon club. Maintenant, parler des conditions, je dirai que tout s’est bien passé. Vous savez, arrivé à un moment donné, il peut arriver que le discours ne passe plus. La monotonie peut faire en sorte que je ne puisse plus donner mieux que ce que j’ai donné. Il fallait aussi que je puisse prendre du recul afin de voir comment ça pouvait se passer pour l’avenir.

Qu’allez-vous faire actuellement ?

Pour le moment, je peux me consacrer à mon métier d’enseignant et aussi m’occuper de mes enfants. J’ai eu certes quelques appels, quelques contacts, mais pour l’instant, il n’y a encore rien de sérieux. Je tiens, par votre canal, à remercier ce club d’Apejes de Mfou qui m’a donné l’opportunité, en tant que jeune entraineur de faire mes débuts et d’être en Elite très rapidement. Je n’oublierai jamais l’épopée de 2016 où on a été vainqueur avec brio de la coupe du Cameroun, je n’oublierai jamais la troisième place qu’on a eue à deux reprises. C’est autant d’événements que je n’oublierai jamais. Je tiens à remercier toute l’administration du club pour les bons moments qu’on a passés ensemble. C’est vrai, ça n’a pas toujours été rose, mais passer 9 ans dans un club, cela prouve qu’il y a une certaine entente entre les parties. Le moment était arrivé de se séparer. Dans toutes associations, il peut arriver qu’il y ait une séparation. Je reste fidèle à ce club-là, je crois qu’il est possible qu’un jour, je puisse y revenir. Tout peut arriver, mais il fallait que, pour le moment, je prenne ce recul-là. C’était important.

Est-ce que votre départ marquera définitivement la fin de votre collaboration avec Apejes de Mfou ?

Parler de collaboration qui s’arrête ? Pas forcément parce qu’il y a des amis qui sont restés au club. Il y aura forcément des discussions qu’on aura encore ensemble mais il fallait absolument que je m’écarte du groupe et que je puisse réfléchir sur mon avenir. Pour la suite, on va voir… On attend.

Interview réalisée par Léger Tientcheu

Lire aussi : Stade renard de Melong signe Gabriel Zabo

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Football

DANS LA MEME RUBRIQUE : Sport

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé