Des affrontements entre agriculteurs camerounais et bergers tchadiens font deux morts

Cameroun - Faits divers. Des affrontements entre agriculteurs camerounais et bergers tchadiens font deux morts

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le 1er mai 2018, des affrontements entre bergers tchadiens, venus faire paître leurs troupeaux en territoire camerounais, et des agriculteurs de la localité de Nouldeina, arrondissement de Gobo, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, ont provoqué la mort de deux agriculteurs.


En effet, révèle le trihebdomadaire régional l’œil du Sahel, après la découverte du corps inerte de l’un des leurs, accusé par les bergers tchadiens d’avoir tenté de voler leurs bêtes, les agriculteurs de Nouldeina ont pris en chasse ces bergers étrangers aperçus sur leur territoire écrit IC.

Se sentant en danger, ces derniers ont replié vers leur pays et, une fois à bonne distance, se sont mis à lancer des flèches empoisonnées en direction des agriculteurs camerounais qui les poursuivaient. Un nouveau mort sera enregistré côté camerounais.

Selon des sources locales, les bergers tchadiens qui n’hésitent pas souvent à franchir la frontière avec le Cameroun pour faire paître leurs troupeaux, s’illustrent souvent par la destruction des cultures dans le village de Nouldeina.

Lorsque les agriculteurs se plaignent, les bergers renversent souvent la situation en leur faveur, prétextant être agressés par des agriculteurs désirant voler leurs bêtes. D’où des affrontements récurrents qui ont, cette fois-ci, laissé deux morts sur le carreau.

BRM  
 

Société