ENAM: les enfants Biya et les gros risques sécuritaires…

Cameroun - Education. ENAM: les enfants Biya et les gros risques sécuritaires…

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

A la récente rentrée de l'ENAM les enfants Biya ont fait exactement ce que tout agent de sécurité s'y attendait: pointer leurs absences.

Déjà, si les gens s'en sont rendus compte, c'est parce qu'on a les yeux gardés sur eux. Et tous ces yeux ne peuvent pas être de bon œil pour eux car en ces temps de risques sécuritaires accrus notamment le boko haram au nord, les sécessionnistes au nord et sud-ouest et les putschistes au sud, il est certain que d'aucuns auront des idées pas catholiques envers les fils du chef de l'Etat surtout quand eux-mêmes les parents ont fait la grave erreur...de mettre tous les enfants dans le même panier.

Imaginez qu'un maquisard terroriste criminel réussisse un attentat? Bien sûr, c'est exactement ce qu'on ne veut pas: les deux enfants Biya-Vigouroux n'ont jamais rien géré dans ce pays et d'office ne sont coupables de rien.

Mais on ne saurait s'arrêter sur ce vœu pieux. Des mesures de sécurité exceptionnelles devront être prises si jamais ils doivent effectuer tous les jours en aller et retour le trajet pour l'ENAM.

Si leur père était bien conseillé, on lui aurait dit, et cela même avant que les enfants ne fassent le concours, de créer des cours numériques à l'ENAM; chose qui permettra à quiconque de suivre par vidéoconférence lesdits cours chez lui et donc moins de problème pour les enfants. Il ne se fait d'ailleurs pas tard...

Dimitri Mbouwe

Opinion