Cameroun - Gouvernance. Exclusion de quelques maires de toute activité de passation des marchés pour au moins 12 mois

cameroun24.net Le 25 octobre 2019 3279 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Jean Marie Nguele et Jean René Libog Lilim Bayiha, respectivement maires et Nguelemendouka et d’Eseka sont sanctionnés pour différents motifs liés au non-respect de la déontologie dans le cadre des marchés publics.

Ibrahim Talba Malla, ministre en charge des Marchés publics (MINMAP) au Cameroun, vient d’exclure Jean Marie Nguele, maire de la commune de Nguelemendouka et Jean René Libog Lilim Bayiha, maire de la commune d’Eseka  de toutes les activités en relation avec la passation des marchés. Les deux personnalités ont été déchues pour des motifs différents relate Ecomatin.

Le maire de la commune de  Nguelemendouka, département du Haut-Nyong, région de l’Est, il est révoqué pour une période de deux ans. Il est accusé de violation des dispositions du Code dans la passation de certains marchés. Il s’agit notamment de « la violation des dispositions de l’article 178 (1) à travers la signature de la décision d’attribution » du marché relatif à l’appel d’offres du 9 août 2018 pour l’exécution des travaux de réhabilitation du tronçon de la route Azomekout-Manmedjap  à Nguelemendouka. Ce marché de 27 millions de FCFA a été attribué aux Ets groupe NNAM, alors que le maire n’avait pas sollicité, au préalable, un réexamen de la Commission ou saisi l’autorité chargée des marchés publics. Le MINMAP sanctionne également Jean Marie Nguele pour violation des dispositions de l’article 9 durant la signature de 5 lettres commandes en faveur du même prestataire, sans avoir saisi la Commission compétente à quelque étape que ce soit de la procédure.  Les marchés des projets contenus dans ces lettres commandes sont estimés à 80 millions de FCFA.

Quant au maire de la commune d’Éséka, département du Nyong-et-Kellé, région du Centre, il est réprimandé pour « entraves répétées au fonctionnement de la Commission interne de passation des marchés placée auprès  du maire d’Eseka ; refus systématique d’exécuter les décisions de l’autorité chargée des marchés publics ». Exclu pour 12 mois,  toutes les activités relatives à la passation des marchés publics seront assurées par son premier adjoint. Ainsi, « tout acte posé par monsieur Libog Lilim Bayiha Jean Rene est nul et de nul effet », précise le ministre Ibrahim Talba Malla.

Le membre du gouvernement a également écarté deux autres personnes de toute activité relative à la passation, l’exécution et au contrôle de l’exécution des marchés publics. Il s’agit d’Arrey Divine Takem, chargé d’études n°3 à la direction des marchés des autres infrastructures. Et Francis Cyr Gansob, chargé d’études n°2 à la cellule des statistiques à la division des études et de la prospective. Ils ont été bannis durant une période de 12 mois pour « manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelle ».

Lire aussi : Le Cenadi sommé par Louis Paul Motaze de mettre fin aux « faux salaires, faux avancements et fausses pensions »
Lire aussi : Installation d'un système de délivrance de visas électroniques en temps réel dans les missions diplomatiques camerounaises
Lire aussi : Plus de 172 faux diplomates camerounais travaillant au Cameroun siphonnaient les caisses de l'Etat

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Gouvernance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 193
Décès 6
Guéri: 10
Actif : 177
Source MINSANTE
Mise à jour 31/03/2020 à 08:47:32

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le ministre de la Santé annonce 26 nouveaux cas de coronavirus, on passe à 139

    Le ministre de la Santé a publié le bilan de la journée a constaté cameroun24.

  • La Suisse veut rapatrier les camerounais

    Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le gouvernement Suisse veut aider les camerounais bloqués dans ce pays.

  • Les décès de suite de coronavirus s'enchaînent à Douala

    Nous apprenons aujourd'hui le décès de Mme Youta Madeleine, belle-mère d'un des fils Wafo.

  • Le coronavirus emporte le célèbre photo-reporter camerounais Germain BARO

    Il est décédé de suite du COVID-19 lit-on dans un communiqué de l'Union des Camerounais de l'étranger (UCE) parvenu à la rédaction de cameroun24

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé