France. Financement Libyen : Les portes de la prison risque s'ouvrir pour Nicolas Sarkozy

cameroun24.net Vendredi le 16 Octobre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'ancien président français a été mise en examen pour association de malfaiteurs par le parquet national financier.

ADS



Alors qu'il se croyait tiré d'affaire et le dossier abandonné, Nicolas Sarkozy a été mise en examen hier par le le parquet national financier a appris cameroun24.

Selon les médias français, l'ancien président est soupçonné d'avoir reçu des financements  illicites, du guide de la révolution libyenne Muhamar Khadafi, pour  le financement de campagne présidentielle en 2007.

L'on se rappelle encore des accusations du fils de Kadhafi, Saïd Al-ISLAM, quelques jours avant la chute du régime, qui demandait à Sarkozy de rendre l'argent qu'il avait reçu.

Un émissaire de Kadhafi, Ziad Takedine avait également accusé Sarkozy d'avoir reçu cette argent qu'il avait transporté lui même dans des mallettes.

Nicolas Sarkozy nie tout en bloc, il estime être victime d'un complot : « je suis innocent de ce dont on m’accuse en apportant un crédit invraisemblable aux déclarations d’assassins, d’escrocs notoires et de faux témoins », affirme t-il.

Sarkozy dit être innocent, ce sera à la justice de prouver le contraire. Ses détracteurs voient déjà la prison lui tendre les bras.

Ange NGO
 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS