People. François Bimogo : 42 ans, du labeur et des valeurs

cameroun24.net Lundi le 21 Juin 2021 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
À 24 ans, on se voit tel qu’on est vu par soi-même. À 42 ans, on se laisse voir par d’autres. Né un 22 juin 1979, le Communicant Camerounais a réalisé un happening entamé par un teasing relayant sur ses canaux de communication personnels, un puzzle de mots et de pensées rassemblés sous la plate-forme du BMG Talk. Quelques amis s’y sont associés et lui ont formulé quelques messages.

ADS

François !
Comment trouver avec la précision qui sied à ton perfectionnisme et à ta romantique exigence, les mots à même de brosser un portrait fidèle de toi ? Comment marquer, à la hauteur de ton œil exercé, ce que tu offres à ton entourage ?
Les mots n'y suffiront pas, et je ne m'y hasarderai pas.
Toute la palette de couleurs du peintre impressionniste le plus exalté y parviendra avec peine.

Je me contenterai de brandir avec amitié ce que chacun de nos échanges et discussions m'ont procuré et me procurent encore :
Enthousiasme; introspection;  intelligence foisonnante; souci du détail; raffinement de l'humour, agilité et plasticité de ton imagination toujours en mouvement, éruptive, bouillonnante et foisonnante.

Échanger, passer des heures à faire mûrir des réflexions, à challenger nos propres certitudes revêt avec toi, les atours d'un voyage vers un pays inconnu. Avec pour récompense certaine, la promesse, la certitude de revenir de cette exploration intérieure chargé de trésors immatériels inestimables au fond de l'âme et de l'esprit.

Nouer avec toi le lien du verbe et de la farandole des idées, c'est s'engager dans un périple vers les contrées lointaines de la pensée où nous emportent ton étonnement toujours juvénile et frais.

Et le voyage est loin d'être terminé.
Le meilleur est à venir en ta compagnie. Pour ton serviteur, comme pour tous ces amis qui doivent parler de la même voix que moi, chacun avec l'émotion singulière, personnelle, qu'ils ont pu faire naître du lien fidèle que tu noues avec tous ceux qui cheminent en ta compagnie depuis plus de 4 décennies...

Merci François,
Merci d'être celui que tu es : une personne unique dans le concert du conformisme.
LK


Couteau suisse de nationalité camerounaise, François Bimogo par sa culture encyclopédique est un touche à tout exceptionnel. Aussi à l’aise dans le bricolage manuel que dans les ratiocinations complexes, il n’hésite pas à faire cohabiter cette carrure d’intellectuel rationaliste à l’image inattendue d’un fervent chrétien, mari exemplaire et papa poule. Hors du territoire c’est un farouche guerrier qui s’est mis en tête qu’il faut faire la peau à la médiocrité sous toutes ses formes même au prix du sentiment d’iniquité que la méritocratie entrainerait. Entrepreneur, entreprenant et intrapreneur, il véhicule désormais les fragments de sa pensée à travers les aphorismes présentés dans la plateforme des FBMG-talk à travers laquelle il compte recruter des disciples qui dissémineront demain les morceaux choisis des productions intellectuelles de François Bimogo Aka Le Baron.
Thibault, « AnnonciateurDuBienAvenir »

Cher François, tu es l’image même de ton prénom : homme libre, franc et direct, à la pensée structurée quoiqu’audacieuse, un esprit intelligent, pétillant d’énergie et d’une clairvoyance parfois déroutante ; un intello généreux comme il en faut pour qui le savoir est une arme pour construire et élever mais non annihiler. Je te souhaite un très bel et heureux anniversaire et que notre cher créateur soit toujours une source d’inspiration dans ta vie.
Jacinthe

Cher François, béni soit l’Eternel pour ces 42 années de grâce, béni soit maman de nous avoir permis de te connaitre. Tu es né un 22 juin, c’est demain. Sur cette terre des hommes dans notre sphère, continue d’inspirer, de distiller, de vibrer parce que tu es un modèle, un homme droit. Puisse l’Eternel te combler davantage. Joyeux anniversaire mon cher ami François.
Claver


Revelation-42juin-21-FBMG-02_c

En ce jour spécial pour toi mon ami, mon frère François, je voudrais te rendre un vibrant hommage parce que ça fait plus de 10 ans qu’on se connait et tu as toujours été très protecteur envers tes amis et aussi ta famille.  Tu es rompu à la tache, déterminé, tu débordes de vie, de volonté et tout ce que tu fais, tu y mets tout ce que tu as reçu, tu y mets tellement du tien et ce sont des qualités que j’admire sur ta personne depuis que je te connais. Tu es un bon ami François et je suis heureuse de faire partie de ton cercle d’amis et en ce jour spécial pour toi je voudrais te souhaiter joyeux anniversaire et demander au seigneur ce qu’il ya de meilleur pour toi : la santé, la prospérité, le bonheur, l’amour et tout ce qui peut te rendre heureux. Alors mon cher ami, joyeux anniversaire.
Simone  



Je profite de cette allégorie de la sixième symphonie de Tchaïkovski pour te dire en ce jour de la fête de la musique toi mon cher frère Bimogo, en plus il n’est pas si vieux que ça. Quelle coffre… il nous en faut des « bimogo » et même s’il n’y aura plus des bimogo, que tu restes le plus longtemps possible sur terre. Je suis à Paris, je ne conduis pas, je n’ai pas la prétention mais pour toi j’ai pris le volant pour écouter du classique et te dire que cette Aude à la vie c’est pour toi. Happy birthday !
Martial

Il ya quelques années de cela je faisais ta rencontre et tu m’as surpris par ton contenu. Je suis de ceux qui peuvent affirmer avec allant que Bimogo se bonifie avec le temps. Cher grand frère, autant tu surprends autant tu vas de l’avant ; tu étonnes et tu détonnes par ton intelligence plurielle. Pour moi tu es non seulement une œuvre mais aussi un chef d’œuvre. Joyeux anniversaire François ; puise le Seigneur te combler en permanence de ses grâces dans toutes tes entreprises.
Sébastien, le cloné bimogo
 

Ce que je retiens de françois c'est la rigueur intellectuelle et son intégrité. 2 mots qui lui vont a souhait.
Si le Cameroun regorgeait seulement de 20% de personnes qui ont ces qualités, le Cameroun serait loin très loin. Malgré les barrières, malgre la médiocrité ambiante, malgré un système en place qui freine toute ardeur a la tâche, FB continue inlassablement de construire idée apres idée. Un batisseur ..... de l'âme? de la vie?... Certainement un passionné de la vie tout simplement
Joyeux anniversaire FB
Caroline (CSK)

Revelation-42juin-21-FBMG-auto




Mon cher François Bimogo
J’ai réfléchi ...
J’ai tourné mon pouce ... cent fois ...
Et je n’ai pas trouvé à qui j’allais m’adresser ... en ce jour spécial pour Vous...
A l’ancien sociétaire d’Ascese ?
A l’amoureux de la langue française et des mots?
Au passionné du Mérite républicain?
Au patron du Smart?
Ou à cet Homme qui prend souvent des positions sur l’actualité politique de notre pays aux antipodes des miennes?
Quelle que soit la casquette, je ne pouvais m’empêcher de vous souhaiter françois, un anniversaire aussi beau, urbain, qu’actuel et juste SMART!
J’aime vous savoir sur Facebook
Même dans nos désaccords!
La fête de la musique joue les prolongations... alors , Manyan, chantons et célébrons François Bimogo!
Joyeux anniversaire
(Texte du 22 juin 2018)
Mireille

François, 42 ans déjà ! Ca fait combien d’années qu’on se connait déjà ! Environ 15 ans je pense. Tu es un de mes plus vieux amis du Cameroun. Je t’apprécie parce que tu es toujours assez équilibré sur les choses, tu exprimes bien tes idées et à chaque fois tu prends toujours la peine de bien expliquer ton point de vue et en fait  les conversations avec toi sont très enrichissante et très plaisante et même si on ne partage pas forcément la même position, on pourra toujours échanger et ce coté là c’est pour les gens qui savent jouer le jeu et pour çà il n’y en a pas beaucoup. Je te félicite et après on rigole bien et j’aime ton audace et passer un moment avec toi c’est toujours un vrai plaisir et j’espère qu’on va rester ami encore très longtemps et qu’on ne se perdra pas du tout de vue et comme çà n’a pas été le cas depuis 15 ans, donc il n’ya aucune raison pour ça le soit dans les 15 prochaines années. Allé pour tes 57 ans, je serais encore là pour te féliciter et te souhaiter un bon anniversaire. 42 ans, c’est le bel âge, profite bien et bonjour à la famille.
Sarah


 Revelation-FBMG-42_juin_21-2-jeans-01-01

Ce que je pense de lui...🪘👏🏾👏🏾
Du labeur et des valeurs. Connaissant le cerveau de cet homme, ce choix de thème d'anniversaire, n'est pas anodin. Il s'est aussi offert un shooting de 400 photos pour en retenir...40.
François a 40 ans et je suis ravi de vous parler de cet ami et jeune frère peu ordinaire.

Urbain et un poil snob, plus chemise cravate que tenue afro-urbaine, François Bimogo n’a pas seulement transformé l’illustre nom hérité de son père, en un label d’exigence ; fidèle mais lucide, rationnel et imaginatif, ce non-conformiste a su cultiver ses différences. Prototype de la nouvelle génération d’urbains Camerounais mondialisés, François a dépassé le clivage des camerouniaiseries villageoises pour appréhender notre diversité sociétale. Ouvert aux autres et à tout, il a fait de sa curiosité un métier. Encyclopédique sans être pédant, il est devenu une terreur pour les paresseux. Avec un prénom de saint, il s’est fait sa religion sur le journalisme de connivence, imposant la brutalité de sa rigueur intellectuelle. Insoumis, facialement conventionnel mais intrinsèquement rebelle, le polémiste par devoir s’est toujours réservé le droit à la non-nuance. Son caractère incarne le revers de sa pugnacité et de son indépendance d'esprit. Il a un genre d'autorité qui est une autorité d’abord objective : il est un professionnel de l’économie de la connaissance. Dans l'univers des médias et de la communication, il y a les « pro et anti-Bimogo ». Sa tribu poursuit le perfectionnisme, la rigueur, l'exigence. Il est avide d'authenticité, refuse les faux-semblants, les connivences et la langue de bois. Mesure et démesure, toujours.

Certains compensent leur manque d'assurance par la brutalité. Lui compense son excès d’assurance par la réclusion. Il est sur sa planète. Son principal défaut consiste à ne pas pouvoir s'empêcher de dire ce qu'il pense. Qu'il s'adresse à ses contradicteurs sur un plateau de télévision, dans un forum whapps ou à ses collègues de bureau à Libreville. François déteste les amateurs. Il ne connaît pas la nuance : avec lui, tout est formidable ou nul. Lorsque quelqu'un dit une bêtise, il veut lui sauter au cou. On le croit snob alors qu’il cultive sa différence comme d’autres à Brazzaville leur ressemblance à Sassou. Avec soin. Il y gagne une liberté dont il parfois cher le prix.

Aujourd’hui, François enferme sa démesure dans un métier de mesure. La finance des marchés. Il vit et travaille au Gabon. Les échos demeurent unanimes. Amis, collègues et ennemis déclarés s'accordent sur un point : son caractère de c...pointilleux, allergique aux fautes de grammaire, hédoniste, esthète, fidèle et dévoué en amitié. Ceux qui l'aiment gomment son tempérament au profit de son professionnalisme, de sa rigueur et son humour. Les autres n'oublient pas ses mots. François a la force grégaire de ses origines et les revers de tempérament qui y sont associés. Ses valeurs sont chrétiennes, son comportement aussi. Sa part obscure, chacun la perçoit, mais personne ne la connaît vraiment. Car elle lui échappe.

Voilà ce qui le rend attachant tout en générant la défiance à son égard. Sous son charme, on le croit donc manipulateur. Mais, lorsqu'il vient lui-même à trop s'attacher aux autres, il devient victime de sa propre affectivité, ne rétablissant pas la frontière ténue qui sépare l'émotivité du professionnalisme.

Ainsi va François, fils de Bimogo. Je lui souhaite un lumineux 40e anniversaire. Et vous, que lui souhaitez-vous ?

Version revue d'un texte écrit en...2019. Douala-Cameroun
Alex

Revelation-FBMG-42_juin_21-jeans

Je le suivais, mais de loin. Comme toujours lorsqu’une trajectoire vient à s’élever progressivement au rang de figure, à mes yeux. Mais nous n’entreprenions aucun commerce. Et puis vint ce mois de mai 2018. L’échéance de la dédicace de mon ouvrage Cameroun. Chroniques d’une démocratisation assistée (Editions Ifrikiya, mars 2018). L’équipe qui m’accompagnait après l’étape de Yaoundé, devait se mobiliser pour celle de Douala.
Un changement de casting s’avérait  nécessaire.  Au « siège des Institutions », le très précieux Parfait SIKI, fut  «  modérateur » d’une cérémonie au cours de laquelle le très exigeant Stéphane AKOA, délivra ses impressions de lecture. Pour la « capitale économique », il fallait penser à deux « profils » dont le sérieux et les compétences ne souffraient aucune équivoque. Il était impératif de garder le « standing » si j’ose dire.
 L’exercice fut tout, sauf une sinécure. Je jetai finalement mon dévolu sur François BIMOGO pour assurer la conduite des échanges, et Se’Nkwe MODO, pour une « note de lecture ». Tous deux accueillirent favorablement ma sollicitation.  Et leurs prestations respectives  confirmèrent   la justesse de mes choix. J’en gardai un souvenir des plus émouvants. Je découvris au passage que François fit  de ce rendez-vous, un challenge personnel. Il eut le temps, non pas de parcourir le bouquin, mais de le lire, en moins d’une semaine.
Juillet 2018. Sous l’autorité scientifique de Monsieur le Professeur Alphonse TONYE, Chef du Département des Sciences du Langage à la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines (Université de Yaoundé 1), le Groupe de Recherche en Analyse du Discours (sur la base de la proposition que le désormais Dr Léopold NGODJI et moi-même portions), organisa la toute première Journée polydisciplinaire ( concept que nous devons à Edgard MORIN), sous le thème : «  Institutions de Bretonwoods et changement de paradigmes sur l’économie. Lectures à partir du cas camerounais ».
François signala son vif intérêt à participer aux travaux, et proposa une communication dont voici l’intitulé «  Risque financier des entreprises publiques, opportunités et bénéfices d’une cession boursière partielle des parts étatiques et contrecoups (contre-coûts) sociaux de l’évitement des subventions pétrolières préconisées par le FMI comme linéarité de l’institution au Cameroun ».
Au milieu de sémioticiens, d’historiens, de politologues, de spécialistes en sciences du langage, de juristes, François,  alors en service à la Commission des Marchés Financiers, et qui se présenta sobrement  comme un «  Analyste », ne laissa personne indifférent.  Et c’est peu dire.
Depuis lors, nous avons renforcé nos liens intellectuels. Et j’ai appris à mieux appréhender le sillon qu’il trace avec autant de rigueur, de minutie que d’humilité. Je le découvre au jour le jour, exigeant et intransigeant. Certains le trouvent clivant, tandis que d’autres sont convaincus qu’il est conciliant. Il m’est apparu éclectique  et transversal, ne cédant rien sur sa fermeté s’il le faut, et sachant faire preuve de flexibilité le cas échéant. Jamais satisfait de lui-même, et ne sa satisfaisant guère des poncifs et des raccourcis qui sont  la marque des internautes pressés, pris par le vertige d’une célébrité bon marché, et d’une popularité saisonnière.
Ce François là, construit son identité citoyenne autant qu’il bâtit son idiosyncrasie intellectuelle, dans un mélange d’audace et d’ascétisme. A bien des égards, il fait figure de repoussoir pour ses congénères. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à lui souhaiter un heureux anniversaire ce jour. A ma manière !
Zinga

 

 

Par la rédaction de cameroun24

Lire aussi : François Bimogo : 42 ans, du labeur et des valeurs

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS