Cameroun - Education. Harcèlement sexuel dans les lycées et collèges, qui aurait pu se l'imaginer?

cameroun24.net Mardi le 31 Mai 2022 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
En tout cas pas moi. Il y a quelques semaines sur Griote, nous avons été contactés par une élève de la classe de seconde qui disait être victime de harcèlement de l'un de ses enseignants. Comment est-ce possible, demandions-nous?

ADS


L'enseignant pervers en question s'était transformé en bourreau face à son refus de céder, nous disait-elle. La jeune fille subissait le fouet quotidien de son prédateur, dans le mutisme et la douleur.
Ensuite est arrivée la grosse affaire du collège l'Etoile où après discussion avec une dizaine de filles, nous constations que le harcèlement sexuel dans le milieu de l'enseignement secondaire est monnaie courante. Scandale!

Comment un enseignant, un parent, sensé encadrer ses apprenants, mineurs pour la plupart peut-il porter atteinte à leur dignité? Y-a-t-il un moyen de l'expliquer? Oui!  ces enseignants pervers humilient, dénigrent des enfants sur lesquels ils ont naturellement de l'autorité. C'est la DÉCADENCE SOCIALE

Confrontées au silence de tous, les victimes se sont multipliées. Certaines même déjà dans la vie active en portent les séquelles. D'autres manifestent la colère d'avoir été détournées de leur cursus scolaire parce qu'elles ont lutté contre la prédation sexuelle de leur enseignant. C'est le visage infame d'une société qui mange ses enfants. La massification des cas ne trompe pas, elle nous interpelle. IL FAUT AGIR!

Mme Pauline Nalova Lyonga, chers parents, société civile, les mamans, chers papas, stoppons ces fauves, les prédateurs sexuels du milieu scolaire en ont après nos enfants. Mettons les hors d'état de nuire. Ne permettons pas le mélange de l'ivraie et du bon grain. L'école est un lieu d'éducation, de socialisation et non une jungle.

Clarence Yongo

ADS

 

Lire aussi : Mayo Badji, un enseignant pour une école de 200 élèves
Lire aussi : Affectée dans une école sans salle de classe, elle construit des huttes pour ses élèves

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS