Cameroun - Tourisme. Le projet de construction d’un hôtel 5 étoiles au Lac municipal intéresse le groupe Radisson Blu

cameroun24.net Le 12 septembre 5207 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le consortium belge IIDG/Hôtel Group dit vouloir construire en 24 mois d’un établissement hôtelier haut standing sur le site abandonné du Lac municipal de Yaoundé. Le coût de l’investissement est estimé à 76 milliards FCFA relate Ecomatin.

Le ministre des Domaines, du cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf) Henry Eyebe Ayissi a paraphé, le 10 septembre 2019, un contrat de bail emphytéotique avec le consortium belge IIDG/Hôtel Group pour la construction d’un hôtel cinq étoiles dénommé « Radisson Blu/Résidences du lac » sur le site abandonné du Lac municipal de Yaoundé. « Ce projet futuriste à vocation à contribuer, non seulement au développement de l’industrie du tourisme et de loisirs au Cameroun, mais également au renforcement des liens et des partenariats qui sont engagés, à ce jour, dans différents domaines, entre le Cameroun et la Belgique », a déclaré Henri Eyebe Ayissi.

La fiche technique de ce complexe hôtelier indique qu’il est prévu une tour d’environ 25 étages et un bloc annexe en forme de yacht d’environ 07 étages, avec au moins 300 chambres, des villas VIP, des piscines et autres équipements de sports et de loisirs, etc. Il abritera des équipements sportifs, des restaurants au standard international, un centre de remise en forme, des boutiques ainsi que des espaces de loisirs. Le coût d’investissement de ce projet est estimé à 76 milliards FCFA. Les travaux vont s’étendre sur une période de 24 à 30 mois dès la mise à disposition du site dont le bail d’investissement doit courir sur une période de 50 ans.

Depuis des années, est prévue la construction d’un établissement hôtelier sur le site du Lac municipal de Yaoundé. Sauf que ladite construction n’a jamais pris corps. Pourtant, le 13 septembre  2016, beaucoup exprimaient leur joie, fort de la signature d’une convention de financement à hauteur de 25 milliards Fcfa entre le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) et la filiale anglaise de la Deutsche Bank. Un financement qui allait permettre la réalisation effective du projet de valorisation touristique et économique du lac municipal et d’aménagement de la vallée de la Mingoa. Un conflit d’intérêt serait l’une des principales raisons ayant bloqué le début des travaux.

Quoi qu’il en soit et dans un contexte où le Cameroun compte abriter la Can 2021, le consortium belge veut relancer ce projet abandonné. Par ailleurs, c’est le second projet hôtelier du groupe Radisson Blu au Cameroun après celui de Douala où il est prévu la livraison d’une enseigne 5 étoiles au premier trimestre de 2021. Ce projet va coûter 25 milliards de FCFA.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Tourisme

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • En 19 ans d’activités, le centre d’arbitrage du Gicam a prononcé 75 sentences

    Le Centre de médiation et d'arbitrage du Groupement inter patronal du Cameroun a officiellement lancé ses opérations d'arbitrage, le 7 novembre 2019 à Douala relate Ecomatin.

  • Pénurie du gaz domestique à l’Extrême-Nord du Cameroun

    Depuis plus de deux semaines, il est très difficile de s’approvisionner en gaz domestique dans la ville de Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord du Cameroun, révèle le trihebdomadaire régional...

  • La croissance économique du Cameroun ralentit en 2019 à cause des défis sécuritaires et l’incendie à la Sonara

    Au sortir de la 5e revue de son programme économique et financier triennal (2017-2019) avec le Cameroun, le 8 novembre 2019, le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé son satisfécit sur la conduite de ce...

  • Plus de 143 infractions aux examens 2019 recencées par l’office du Baccalauréat

    Les membres du Conseil d’administration, réunis lors de la 63ème session ordinaire parlent de blâmes, suspensions et poursuites judiciaires.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé