Cameroun - Transports. Les accidents de la route tuent 937 personnes tuées en 2019

cameroun24.net Jeudi le 23 Janvier 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon le ministre des Transports ce chiffre est en régression par rapport aux années antérieures. La prévention routière, le contrôle des véhicules dans les centres de visite technique sont quelques mesures qui ont contribué à la baisse du taux de mortalité sur les axes routiers camerounais.

ADS

Le ministre des Transports (Mintransport), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de dresser le bilan de l’année 2019 sur la sécurité routière au Cameroun. Dans une interview accordée au quotidien Mutations, il déclare que « l’année 2019 est une année particulière en ce sens qu’elle marque la fin de la décennie d’action des Nations-Unies pour la sécurisation routière. Du point de vue du ministre le nombre de morts sur nos routes est en baisse. Il est passé de 1 588 en 2011, à 1 091 en 2015 et 937 en 2019. La marge atteinte est de 31% pour un objectif fixé à 50% ».

Pour parvenir à ce résultat, rappelle le membre du gouvernement, trois principale mesures ont été prises. Premièrement, les équipes de la prévention routière sont astreintes aux opérations spéciales en vue de veiller au respect des règles de sécurité sur les axes routiers écrit Ecomatin.

Ensuite sur les accidents liés à l’état des infrastructures routières, il a commis un audit de signalisation routière sur l’ensemble du territoire national, donc les conclusions ont permis de déterminer sur certains axes routiers, les points noirs identifiés comme accidentogènes. Pour ce qui est des accidents de la circulation qui sont liés à l’état technique des véhicules, le Mintransports a instruit des contrôles au sein des centres de visite technique automobile pour s’assurer de l’efficacité du dispositif de contrôle technique des véhicules. Actuellement une réforme est en cours de mise en œuvre visant à sécuriser le processus de délivrance des vignettes de visite technique.

Les compagnies de transport ne sont pas en reste dans ce processus de réduction des accidents de la route. « J’ai instruit le maintien de la décision de suspension des compagnies de transport n’ayant pas cru devoir régulariser leur situation administrative après la vaste campagne qui s’est déroulée sur l’ensemble du territoire national en février 2019. Pour garantir le suivi de l’application de cette décision de suspension afin d’amener l’ensemble des agences de voyages à se conformer, j’ai saisi les gouverneurs de régions afin qu’ils veillent à la stricte application de cette mesure de suspension. Je viens à cet effet de procéder à l’acquisition de nouveaux radars semi-portatifs de dernière génération, lesquels ont été déployés sur l’ensemble du territoire national pour contribuer tout comme les radars fixes de contrôle de vitesse installés le long de la route nationale », informe le ministre Ngalle Bibehe.

Selon une étude menée par ce département ministériel, les causes des accidents de la circulation en termes de pourcentage sont l’action humaine qui représente 70% des accidents, l’état des infrastructures routières 20% et l’état technique des véhicules 10 %.

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS