Cameroun - Télécommunication. Les coûts d’exploitation de CAMTEL, MTN, ORANGE, NEXTTE seront passés au scanner par L’ART

cameroun24.net Le 22 octobre 2019 2143 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le régulateur du secteur vient de lancer le recrutement d’un consultant pour évaluer la conformité entre les dépenses effectuées par ces entreprises et les tarifs qu’elles proposent aux utilisateurs.

L’Agence de régulation des télécommunications (ART) au Cameroun veut scruter les coûts de production des opérateurs du secteur exerçant sur le territoire national. Elle vient en effet de lancer le recrutement d’un cabinet qui va se charger d’élaborer les lignes directrices de la comptabilité analytique des opérateurs concessionnaires (fixe et mobiles), ainsi que celle des opérateurs établissant et exploitant des infrastructures passives en support aux réseaux de communications électroniques indique encore Ecomatin.

En clair, le régulateur du secteur des télécommunications électroniques veut maîtriser les coûts d’exploitation de ces différentes entreprises. L’objectif, explique un expert, étant de mieux maîtriser l’adéquation entre les dépenses des opérateurs pour assurer leurs prestations et les coûts proposés aux utilisateurs de leurs réseaux. « Il s’agit surtout aussi de mieux maîtriser les bilans financiers de ces entreprises, savoir qu’elles sont les chiffres d’affaires et bénéfices réels, afin de dégager les royalties que l’Etat peut tirer de ces activités quand il s’agit des concessions », souligne-t-il.

D’un coût prévisionnel de 150  millions de FCFA, sur financement du budget 2019 de l’ART, les prestations du consultant visent, entre autres : à déterminer des retraitements permettant le passage de la comptabilité générale à la comptabilité analytique (et vice-versa) utile aux objectifs de la régulation ; proposer une méthode d’évaluation des coûts des fonds propres et la détermination du capital dans le secteur ; ressortir une nomenclature des coûts pertinents à l’interconnexion et au partage des infrastructures ; proposer des règles d’application de la méthode ABC permettant de comptabiliser des coûts par activités et des coûts de réseau ; identifier les prestations internes et procéder à l’analyse des prix de cessions internes ; etc.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Télécommunication

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • L'Union Africaine souligne un taux d'abstention important aux élections locales au Cameroun

    Les élections législatives et municipales dimanche au Cameroun ont été marquées par une "faible affluence" des électeurs, a estimé l'Union africaine (UA), en citant ses observateurs dépêchés pour le scrutin...

  • Les Etats-Unis vont veiller sur la sécurité de Maurice Kamto

    L'annonce a été faite ce jour la député américain Jamie Raskin a appris cameroun24.

  • Une partie d’une centrale thermique à Banyo, dans la partie septentrionale du Cameroun consumée par un incendie

    La centrale thermique d’une capacité de 1,7 MW, qui permet d’alimenter en énergie électrique les populations de Banyo et ses environs, dans la région de l’Adamaoua, a été victime d’un incendie le 9...

  • Le PCRN de Cabral Libii remporte la mairie d'Eseka

    Les résultats rendus public donnent ce parti vainqueur devant le parti au pouvoir a appris cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé