Opération Epervier. L'ancien TPG Emmanuel Mbia Enguene écope de 15 ans de prison

cameroun24.net Vendredi le 21 Février 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Il est reproché à l’ancien Trésoriers payeurs général d’avoir payé près de 7 milliards de FCFA à des magistrats civils et militaires sur la base de faux documents entre 2010 et 2013.

ADS

A l’issue de 07ans de procédure judiciaire, les anciens trésoriers payeurs généraux de Yaoundé et Ebolowa sont déclarés coupables d’avoir payés près de 7 milliards de FCFA aux magistrats civils et militaires et des militaires sur la base de documents qualifiées d’irréguliers. Selon le journal Kalara du 17 février 2020 qui rapporte l’information, ces documents ont été montés par les bénéficiaires des fonds, jusqu’ici épargnés des poursuites.

Emmanuel Mbia Enguene ancien trésorier payeur général de Yaoundé a écopé d’une peine d’emprisonnement de 15 ans. Son homologue Djideré Etina, Marcellin Mouckomey ex receveur des Finances de Monatelé et plusieurs autres fonctionnaires en poste au ministère des finances s’en tirent avec 10 ans indique encore Ecomatin.

TCS


Outre les peines de prison, les accusés reconnus coupables sont, selon les cas, également condamnés à verser à l’Etat du Cameroun, partie civile dans le procès, la somme totale de 6,2 milliards de FCFA au titre des dommages et intérêts. Cette sentence du Tribunal criminel spspécial (TCS) est tombée dans la nuit du 07 au 08 février 2020. Avant le prononcé des diverses peines évoquées plus haut, le tribunal a préalablement exposé les multiples raisons qui l’on conduit à rendre le verdict.

En effet, cette affaire avait démarré le 5 février 2013 avec la brusque interpellation de Mbia Enguene encore TPG de Yaoundé, avec certains de ses collaborateurs. Les enquêtes dans la foulée et élargies à d’autres postes comptables avaient révélé que les Trésoriers généraux de Yaoundé et d’Ebolowa avaient décaissé d’importantes sommes d’argent au profit des personnels en service à la Direction de la justice militaire et le Tribunal militaire de Yaoundé, entre 2010 et 2013. Les sommes décaissée étaient faites  sur la base de prestations parfois fictives payés deux, voire trois fois à ces derniers.

Lire aussi : L'ancien ministre de la défense Mebe Ngo'o accusé du détournement de 236 milliards de Fcfa

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS