Lutte contre Boko Haram. L'armée camerounaise tue cinq jihadistes de Boko Haram

cameroun24.net Samedi le 21 Septembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Au moins cinq éléments de la secte islamiste Boko Haram ont été tués vendredi, lors d’une embuscade tendue par des soldats dans la localité camerounaise de Tolkomari (Extrême-Nord), a-t-on appris samedi de sources sécuritaires.

ADS


Si aucune victime n’est à signaler dans les rangs de l’armée, tout semble indiquer que les assaillants, piégés nuitamment au niveau d’un cours d’eau, venaient du Nigeria voisin et avaient été repérés par des comités de vigilance relate APA.

Moins d’une semaine auparavant, cinq soldats camerounais avaient trouvé la mort, en même temps que huit autres étaient grièvement blessés à Soueram, au cours d’une attaque attribuée au même mouvement.

Réputé amoindri dans cette zone frontalière avec le Nigeria, Boko Haram n’en continue pas moins, depuis peu, de multiplier des attaques sporadiques à l’instar de l’assassinat, le 13 septembre, d’un père et sa fille à Goumouldi-Kerawa, ou encore de cette intrusion survenue le 22 août à Krawa-Mafa au cours de laquelle trois enfants ont été enlevés et une centaine de têtes de bétail emportées.

Félix Cyriaque Ebolé Bola

Lire aussi : Maurice Kamto s'exprime sur le massacre de Boko Haram sur les populations de Nguetchewe à l'extrême Nord du Cameroun
Lire aussi : Une attaque de Boko haram fait 19 morts, un avion de l'armée sort piste
Lire aussi : L'armée camerounaise frappe violemment Boko haram au pied des Monts Mandara

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS