Cameroun - Musique. L'artiste Ekambi Brillant mécontent de la répartition des Droits d'Auteurs par la SCDV au Cameroun

cameroun24.net Jeudi le 30 Juillet 2020 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'un des artistes camerounais les plus brillant de sa génération s'est vu proposer la somme de 20 000 FCFA comme Droits lit-on dans un courrier que cameroun24 a pu consulter.

ADS


Ekambi Brillant est très mécontent de la SCDV - La Société Camerounaise de Droits Voisins que dirige le bassiste Aladji Touré.

Malgré un répertoire très riche et varié, lors de la dernière répartition dans cette société de Droits d'Auteurs, le chanteur émérite s'est vu proposer la somme de 180 000 fcfa, l'année précédente, il devait toucher 20 000 FCFA.

Ce qui n'est pas du goût d'Ekambi, qui menace de trainer cette société devant les juridictions compétentes.

Les artistes camerounais dans leur immense majorité son malmenés par les sociétés des Droits d'Auteurs qui les paye en monnaie de singe au pays, où certains perçoivent parfois 850 FCFA.

Malheureusement, ils n'ont jamais front commun pour réclamer des autorités un meilleur traitement. Tout ceci pour le bonheur du pouvoir de Yaoundé qui les malmène à sa guise. Pour preuve la nouvelle loi sur la culture a été décriée par l'immense majorité des artistes, mais est passé à l'assemblée comme une lettre à la poste et a été promulgué par le Chef de L'Etat sans souci.

Viviane GEMELE

 

ekambi_brillant_lettre_scdv

Lire aussi : Victime d'un accident de circulation, la vie de Longue Longue est hors de danger
Lire aussi : La radio des artistes fixe de nouvelles conditions pour être joué

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS