Affaire Survie Cameroon. L'initiative Survie Cameroun atteint l'objectif d'un million d'euros

cameroun24.net Dimanche le 09 Aout 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Survie Cameroun Survival Initiative est un fonds lancé en mars dernier par le leader du MRC pour faire face au Cameroun à la pandémie de coronavirus.

ADS


Après avoir subit les tracasseries de l'administration, notamment du ministre de l'Administration Territoriale, Paul Atanji qui a réussit à bloquer tous ses comptes au Cameroun, l'initiative s'est poursuivit grâce à la Diaspora Camerounaise qui a atteint aujourd'hui l'objectif d'un millions d'euros.

Cette initiative est piloté par Christian Penda Ekoka, un économiste chevronné autrefois conseiller du président Biya, aujourd'hui il conseille plutôt le principal opposant de ce dernier, le professeur Maurice Kamto, un avocat international qui a passé 9 mois en prison après avoir contesté les résultats de la dernière élection qui donnait Biya vainqueur selon le Conseil Constitutionnel.

Kamto continu de revendiquer sa victoire d'où, la pression continu qu'exerce sur lui et ses initiatives, l'administration camerounaise.

Il vient donc de franchir un nouveau Cap. Accusé de vouloir blanchir de l'argent et refusé de se conformer à la loi, contre vents et marées, après les emprisonnements de ses volontaires, Survie Cameroun a distribué des milliers de masques et flacons de gels hydroalcooliques aux populations défavorisées. Survie Cameroun a également renforcé les capacités de certains hôpitaux sur le triangle national en distribuant le matériel de santé, des respirateurs, des contracteurs d'oxygène, des tests rapides anti convid-19, des masques chirurgicaux, etc.

Son président du comité de pilotage Christian Penda Ekoka a également promis de publier un bilan détaillé pour montrer comment l'argent a été utilisé par souci de transparence, taclant au passage le régime de Yaoundé dont la polémique sur la disparition de 4000 sacs de riz par un donateur continu d'enfler, ainsi que les accusations par le journaliste Sismondi Barlev Bijotka, de certains ministres qui auraient distraits l'argent à eux alloué pour la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Ange NGO

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS