Revolution Abeilles. L'opposition mobilise une soixantaine d'avocats pour défendre les manifestants.

cameroun24.net Lundi le 21 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le cabinet Me Meli qui conduit ce pool d'avocats locaux a écrit au ministre de l'Administration Territorial pour l'informer qu'ils ont accepté cette mission.

ADS


Une centaine d'avocats s'est également constituée en Europe pour la même cause, en plus de l'avocat international Robert Ansterdam.


L'opposition camerounaise MRC, SDF, CPP, PAP, Offre Orange, La société civile Stand Up For Cameroon, AGIR-ACT, MDI,NDH, REDDHAC, À NOUS LE CAMEROUN, CHRDA  prévoient de descendre dans la rue le 22 décembre pour demander le départ du régime en place si leurs conditions ne sont pas satisfaites.

Il s'agit de deux conditions principales : La fin de la guerre dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest, et la révision consensuelle du processus électorale avant l'organisation de toute élection.

Le président Biya qui a convoqué les collèges électoraux le 7 septembre dernier pour les élections régionales prévues le 6 décembre, semble être sourd à toutes ces demandes.

Le ministre de l'Administration Territoriale, Paul Atanga Nji a déjà prévenu d'appliquer toute la rigueur de la loi sur ceux qui vont manifester.

Les réunions des opposants au régime de Yaoundé se multiplient au Cameroun, pendant qu'une pluie d'interdictions de manifestations arrose les média. Les deux camps affutent leurs armes en attendant la bataille du 22 septembre 2020.


Didier C.K.

marches_22_lettre_avocats_au_minat

Lire aussi : Les arrestations se poursuivent dans les rangs du MRC au Cameroun
Lire aussi : Scandale devant le domicile de Maurice Kamto à Yaoundé
Lire aussi : Le gouvernement renforce le dispositif militaire chez Maurice KAMTO

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS