Afrique. La Banque africaine de développement exclut l’entreprise Maxicare Company (Nigeria) Limited pour 36 mois pour fraudes et pratiques collusoires

cameroun24.net Mercredi le 28 Avril 2021 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Groupe de la Banque africaine de développement a annoncé, mercredi 28 avril, l’exclusion, pour fraudes et pratiques collusoires, de la société Maxicare Company (Nigeria) Limited pour une durée de 36 mois, avec prise d’effet en date du 23 février 2021.

ADS

Maxicare Company (Nigeria) Limited est une société à responsabilité limitée enregistrée en République fédérale du Nigeria.

Une enquête menée par le Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC) de la Banque africaine de développement a établi que l’entreprise s’était livrée à des pratiques collusoires et frauduleuses lors d’un appel d’offres pour la construction de stations de pesage et la fourniture d’équipements dans le cadre du Programme de facilitation des transports du corridor routier Bamenda-Mamfe-Abakaliki-Enugu reliant le Cameroun et le Nigeria.

Durant la période d'exclusion, Maxicare Company (Nigeria) Limited et ses filiales seront inéligibles à des projets financés par le Groupe de la Banque africaine de développement. En outre, l'exclusion est applicable par d'autres banques multilatérales de développement en vertu de l'Accord pour l'exécution mutuelle des décisions d'exclusion, notamment la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque interaméricaine de développement et le Groupe de la Banque mondiale.

À l'expiration de la période d'exclusion, Maxicare Company (Nigeria) Limited ne pourra être à nouveau éligible à participer aux projets financés par le Groupe de la Banque africaine de développement qu’à condition d’avoir mis en œuvre un programme de conformité à l’intégrité conforme aux directives de la Banque.

Le Programme de facilitation des transports du corridor routier Bamenda-Mamfe-Abakaliki-Enugu a pour objectif d’accroître les échanges et, plus généralement, à renforcer la coopération entre les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale et ceux de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, et en particulier entre le Cameroun et le Nigeria. Le programme a été cofinancé par le Fonds africain de développement, guichet de prêts à taux concessionnels du Groupe de la Banque africaine de développement.

Lire aussi : Africa Digital Manager Award (ADMA), découvrez les trois lauréats du concours
Lire aussi : Signature d’un accord de partenariat entre l’OIF et la MINUSMA pour renforcer l’enseignement du français aux Casques bleus déployés au Mali
Lire aussi : La Banque africaine de développement exclut, pour 18 mois, l’entreprise Sargittarius Nigeria Limited et ses filiales pour pratiques frauduleuses

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS