Cameroun - Agriculture. La filière tomate en danger au Cameroun

cameroun24.net Vendredi le 03 Juillet 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
En l'absence d'usines de transformation locale, c'est un drame financier que vivent les acteurs de ce secteur a appris cameroun24.

ADS


La production de la tomate au Cameroun était principalement destinée à l'exportation. Mais depuis l'avènement de la pandémie de coronavirus et la fermeture des frontières, les producteurs ne savent plus à quel sein se vouer.

Cette saison, la production pourrit dans les champs car elle n'arrive pas à être absorbée par le marché locale.

Les principaux clients que sont le Nigéria, Le Gabon, La guinée équatoriale où le cageot de tomates se vendait à 25 000 Fcfa, ont également fermés leurs frontières.

Le producteur sont donc obligés de se replier sur le marché local. Même en vendant le cagot à 2000 Fcfa, ils n'arrivent pas à écouler leurs productions.

La tomate pourrie dans les champs et les pertes sont sèches. Les producteurs appellent à l'aident de l'Etat pour les soutenir.

Ange NGO
 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS