Energie. La forte hausse des prix du pétrole provoque une pénurie de carburant en Afrique, y compris au Cameroun

cameroun24.net Mercredi le 01 Juin 2022 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon Reuters, plusieurs raffineries de pétrole en Afrique du Sud, au Cameroun, au Ghana et au Sénégal ont arrêté complètement leur production.

ADS

La forte hausse des prix des hydrocarbures, causée notamment par les restrictions d'approvisionnement en pétrole russe, a provoqué une pénurie de carburant en Afrique subsaharienne, a rapporté mercredi Reuters.

Les sociétés énergétiques africaines de capacités de production réduites achètent depuis de nombreuses années du pétrole brut et des produits pétroliers au Moyen-Orient ou dans la région Asie-Pacifique. Les exportateurs ont envoyé des pétroliers au Togo, où les grosses fournitures ont été divisées en plus petites, qui ont ensuite été vendues au prix au comptant.

Ainsi, pour l'acheteur final, le prix a été déterminé sur une base FOB (free on board - ndlr) dans les principaux lieux de stockage. Les producteurs africains n'ayant pas les moyens d'importer du pétrole dans le cadre de contrats à long terme se sont retrouvés dans une situation où les prix élevés de l'énergie les avaient contraints à réduire considérablement leur production. La situation des importateurs de pétrole africains indépendants est également compliquée par l'augmentation des coûts logistiques.

Selon Reuters, plusieurs raffineries de pétrole en Afrique du Sud, au Cameroun, au Ghana et au Sénégal ont arrêté complètement leur production. Le Nigeria, le plus grand producteur et exportateur de pétrole en Afrique, a également rencontré des difficultés. Le pays produit plus de 1,3 million de barils de pétrole par jour, mais deux raffineries privées ne peuvent traiter que 1% de ce volume. Cette situation était le résultat d'un déport du marché pétrolier africain, dont une situation dans laquelle les prix des biens avec livraison immédiate sont plus élevés que les cotations des contrats à terme. En outre, les prix des contrats à court terme sont plus élevés que les contrats à long terme.

Ces problèmes, selon Reuters, ont entraîné une forte pénurie de carburant et, en particulier, de kérosène d'aviation, ce qui avait déjà compliqué le travail des transporteurs locaux. Selon les commerçants, seules deux ou trois entreprises ont répondu aux récents appels d'offres pour l'achat de carburant diesel et de kérosène d'aviation, alors qu'avant le début de l'opération militaire russe en Ukraine, il y en avait six ou plus.

Reuters note que les prix du kérosène pour l'aviation ont atteint des niveaux record en avril, tandis que les niveaux des stocks dans le principal réservoir européen de la région Amsterdam-Rotterdam-Anvers (ARA) sont tombés au niveau le plus bas en deux ans début mai. Les produits pétroliers russes étaient auparavant stockés et transformés dans l'ARA, après quoi ils étaient transportés vers l'Afrique, mais sous la pression des sanctions, la Russie était contrainte de réorienter ses approvisionnements vers le marché asiatique.

TASS

ADS

 

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS