Affaire Ernest Obama. Le REDHAC condamne l'humiliation du journaliste Ernest Obama.

cameroun24.net Jeudi le 18 Juin 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le journaliste a été arrêté hier dans son lieu de service sous le regard médusé de ses collègues a appris cameroun24.

ADS


Selon les informations de ce réseau de défenseurs des Droits de l'Homme en Afrique Centrale, le journaliste a été  humilié, torturé et est victime de traitements dégradants.

Le REDHAC demande aux autorités de respecter les droits de ce journaliste. La même demande a été formulé par Denis KWEBO, le président du Syndicat des Journalistes du Cameroun. Ironie du sort Denis KWEBO avait été vilipendé et traité de de tous les noms d'oiseaux par Ernest Obama lors d'une émission à Vision 4, Une chaine de télévision appartenant à Amougou Belinga qui accuse Obama aujourd'hui de haute trahison, détournement de fonds destiné au matériel de la télévision.

Il y a quelques mois, le journaliste et lanceur d'alerte Boris Berthold avait publié une enquête incriminant le sieur Obama dans l'acquisition foireuse d'un car régie pour la télévision Vision4.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie camerounaise et Ernest Obama qui y est toujours détenu bénéficie pour le moment de la présomption d’innocence malgré le reportage à charge de ses "anciens" collègues au journal télévisé de 20h et les commentaires sentencieuses de ses détracteurs dans les réseaux sociaux.

Ernest Obama qui s'est toujours distingués par une attitude irrévérencieuse, se mettant à dos bons nombre de citoyens semble payer aujourd'hui ce comportement, vu le manque de soutien ou de soutien à démi-mots de ses collègues et la majorité de l'opinion.

Ange NGO

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS