Crise anglophone. Le barreau camerounais dénonce les abus de l'opération Bamenda Clean

cameroun24.net Vendredi le 25 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans un courrier adressé au procureur général de la région du Nord-Ouest, que cameroun24 a pu consulter, l'ordre des avocats exige le respect de la règle de Droits.

ADS

Les avocats accusent les forces de défense et de sécurité d’intimidation, de torture, extorsion de fonds et arrestations arbitraires.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre

Guy F. FOSSO


 

bamenda_clean_denonciation_avocats_1

 

bamenda_clean_denonciation_avocats_2

Lire aussi : Sept élèves froidement assassinés dans leur école à Kumba
Lire aussi : Dominique Audrey Oyengueleck demande pardon aux artistes
Lire aussi : Sur la pression de l'armée, les séparatistes imposent une ville morte à Kumbo

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS