Cameroun - Finance. Le magna camerounais de la cryptomonnaie Émile Parfait Simb retrouve la liberté

cameroun24.net Samedi le 28 Mai 2022 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le promoteur de Liyeplimal qui avait été arrêté jeudi dernier à l'aéroport international de Douala, a été libéré ce samedi 28 mai 2022, a confirmé l'un de ses avocats à cameroun24.

ADS

Le patron de GIT, promoteur de Liyeplimal qui émet le limocoin une cryptomonnaie utilisée par des milliers d'utilisateurs à travers le monde, avait été arrêté à l’aéroport international de Douala, alors qu'il s’apprêtait à prendre un vol pour une conférence au Maroc, indique son avocat, Maitre UM.


Son conseil parle d'un acharnement contre un homme d'affaire prospère qui apporte de nouvelles solutions au développement du continent.

Émile Parfait Simb, qui jouit d'une expertise avéré dans le domaine de la cryptomonnaie, a déjà offert ses services à la République Centrafricaine, qui a commencé à s'affranchir du FCFA.

Lire aussi : Arrestation à Douala du magna camerounais de la cryptomonnaie Émile Parfait Simb

Une expertise qu'il compte implémenté dans d'autres pays du continent. Ce qui fâche ses détracteurs qui ont lancé un rouleau compresseur contre lui, affirme un de ses proches, souscripteur à Lyeplimal, que certains considèrent comme un Ponzi. Ce qui lui vaut également ses ennuis actuelles avec la justice.

En plusieurs de ses souscripteurs qui n'ont pas été payé depuis plusieurs mois et qui ne sont plus capables de rentrer en possession de leurs fonds ont déposés des plaintes contre lui au Cameroun, au Canada et aux États-Unis.

Émile Parfait Simb, que l'on dit avoir vidé tous ses comptes, affirme plutôt que l'argent est bien présent en bitcoin sur les comptes des souscripteurs, mais n'a aucun moyen de paiement. Les moyens dont il disposait ont été supprimés les uns après les autres par les opérateurs de cartes de crédits et les banques centrales.

D'autres part, il affirme également que les portemonnaies électroniques ne sont pas disponibles à cause de la mise à jour de son logiciel. Il demande à ses souscripteurs de patienter.

En attendant, ses passeports ont été retiré pour éviter une fuite éventuelle. Ce dernier qui détient un passeport diplomatique centrafricain est attendu dès lundi 30 mai chez le procureur du TGI de Douala.

Ange NGO

ADS

 

Lire aussi : Cameroun : de nouveaux fonds de la Banque africaine de développement pour développer le secteur portuaire et l’assainissement durable en milieu urbain
Lire aussi : Semaine Internationale de l'Investisseur CEMAC 2022 : La résilience de l'investisseur et la finance durable
Lire aussi : Paul Biya demande au ministre des finances d'annuler sa décision de réduction de la dette fiscale du groupe l'Anecdote

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS