Cameroun - Justice. Le procès du député Cabral Libii contre le journaliste Sismondi Barlev BIDJOCKA renvoyé

cameroun24.net Vendredi le 11 Juin 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'honorable Cabral Libii avait déposé une plainte à Douala pour diffamation contre le patron de la radio RIS basée à Yaoundé. Me BEBE René Roger, Maire Adjoint PCRN à Edea 1 et

ADS


Dans un compte rendu d'audience de Me Réné Roger BEBE, maire Adjoint PCRN à Edea 1 et avocat de L'honorable Cabral Libii que cameroun24 a pu consulter, l'on apprend que l'audience ouvert hier 10 juin 2021, pour connaitre de cette affaire a renvoyé le procès le 8 juillet 2021 pour l(ouverture des débats.

Le journaliste Sismondi Barlev BIDJOCKA avait accusé le député Cabral Libii dans un éditorial dans sa radio d'avoir gagner des marchés publics dans le scandale du Covidgate, relatif au détournement de plus de 180 milliards de FCFA. Un prêt octroyé au Cameroun par le FMI pour lutter contre la pandémie de de covid-19 qui a déjà tué 1250 camerounais selon les chiffres du ministère de la Santé Publique.

L'honorable Cabral Libii a démenti avoir gagné un quelconque marché au ministère de la Santé lié au Covid-19, comme l'affirmait le journaliste qu'il poursuit pour diffamation.

Selon le code pénal camerounais, Sismondi Barlev BIDJOCKA, risque 3 mois à 5 ans de prison et/ou 20 000 à 5 millions FCFA d'amendes.

La médiation entamé par le professeur Messanga Nyamding a visiblement échoué et le député et son parti le PCRN qui disent avoir été trainé dans la boue se disent déterminé à aller au bout de cette affaire, bienque de nombreuses voix s'élèvent pour demander l'honorable Cabral Libii d'accorder son pardon à ce journaliste et retirer sa plainte.

Ange NGO
 

 cabral_libii_vs_sismondi_compte_rendu_audience

Lire aussi : Maurice Kamto prend acte du retrait des avocats des manifestants du 22 septembre 2020 et annonce une période grave de turbulence
Lire aussi : Le Collectif d'avocats Sylvain SOUOP dénonce un déni de justice au Cameroun et se retire
Lire aussi : Affaire homosexualité à la prison de Yoko: Le MRC prend position

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS