Code Electoral. Le sous-préfet de Bazou se félicite d'avoir aidé le régime de Yaoundé à gagner aux élections locales

cameroun24.net Mercredi le 29 Juillet 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Alors que les élections régionales sont annoncés d'ici la fin de l'année, une correspondance du sous-préfet de Bazou que cameroun24 a pu consulter, vient semer le doute sur la transparence des élections au Cameroun.

ADS


Dans cette correspondance abondamment relayé dans les réseaux sociaux, l'on apprend que le sieur MFOPOU ALIYOU, Sous-préfet de Bazou, dans le Ndé à l'Ouest du Cameroun, supposé être neutre dans l'organisation des élections législatives et municipales du 09 février 2020 dernier a usé de subterfuges pour éliminer des candidats de l'opposition pour assurer une victoire au parti au pouvoir.

Des manœuvres décriées en son temps par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, qui avait refusé de prendre part à ce scrutin dans ces conditions.

Peine perdu, le régime était passé en force et avait organisé le scrutin au grand dam des partis ayant appelés au boycott et de la communauté internationale qui avait recommandé un toilettage de tout le processus électoral avant tout organisation de nouvelles élections.

« Lors de la période préélectorale du double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020, j'ai mis sur pied une stratégie afin de désarçonner l'opposition et faire de Bazou le sanctuaire du RDPC à travers la délivrance sélective des certificats de domicile. », lit-on dans lettre de MFOPOU ALIYOU, Sous-préfet de Bazou adressé au préfet.

Il se plaignait ainsi selon lui que  ait délivré ces certificats à tous ceux qui l'ont sollicités, y compris de l'opposition.

Pour les opposants c'est la preuve que l'Administration Territoriale, Elecam travaille ensemble pour frauder aux élections; d'où l'urgence d'une réforme consensuelle de tout le processus électoral avant les régionales annoncées.

Didier C.K.

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS